La Crypto est désormais démocratisée !

Acheter directement des cryptomonnaies et des actions via son compte Lydia est désormais possible. La célèbre fintech française n’a cessé de franchir des étapes pour apporter à ses utilisateurs de nouveau services financiers ces derniers temps. Et le récent partenariat avec Bitpanda, un des mastodontes des plateformes crypto, fait entrer l’application dans une nouvelle catégorie.

 

  • Aujourd’hui, Lydia n’est plus un simple service de paiement peer to peer
  • Bitpanda, exchange de qualité supérieur, donne sa force à Lydia
  • Les cryptomonnaies plus accessibles et démocratisées que jamais

Lydia, la star du paiement assassine les banques

Tout le monde connait Lydia. L’application favorite des jeunes. En même temps, comment ne pas l’aimer ? Avant, pour envoyer de l’argent à un proche, il fallait attendre 48 heures, rien que pour l’ajout du bénéficiaire. Ensuite, un virement SEPA d’une banque à l’autre prenait au moins une nuit. Car il fallait bien que les banques attendent la nuit et gèrent les virement interbancaires via leur petit marché privé. Mais les banques et leurs magouilles sont le meilleur argument et la meilleure arme de la révolution financière qui est en marche. 

1xbit

Avec Lydia App, il est courant de dire à un ami qu’on lui paye un verre et qu’il nous rembourse via Lydia s’il n’a pas de liquide sur lui, ou tout simplement s’il a oublié sa carte. Ces nouvelles plateformes ont déferlé sur le monde comme un tsunami. L’équivalent US s’appelle Venmo, et il est tout aussi populaire. L’ancêtre de ces plateformes ? PayPal. Mais le service financier en ligne peine à s’adapter. La taille importante qu’a fini par prendre cette entreprise sous la houlette d’Elon Musk la rend moins mobile. Or la mobilité, la capacité d’adaptation, dans notre monde, est cruciale. Surtout dans le secteur de la finance, surtout à l’époque des cryptomonnaies, d’internet et des révolutions technologiques. 

Aujourd’hui, alors qu’il a fallut beaucoup de temps et de palabres à PayPal pour intégrer les cryptomonnaies, Lydia l’a fait grâce à un simple partenariat. Un partenariat simple, mais conséquent. Après avoir ouvert son service de paiement peer to peer, la plateforme a développé des solutions d’épargne pour le moins classiques. Avec des comptes à 0,6 % d’intérêts, on aurait pu croire que l’application prenait la voie des banques, la mauvaise voie.

 

Avec la force de Bitpanda, l’offre de Lydia dépasse Crypto.com

Bitpanda, c’est encore plus. Bitpanda n’est pas le premier crypto exchange venu. C’est une des meilleures plateformes au monde, et son offre s’est étoffée entre ses premiers jours d’existence et aujourd’hui. Initialement, elle se concentrait exclusivement sur les cryptomonnaies, achat de Bitcoin, d’Ethereum, etc. Mais petit à petit, elle s’est ouverte à d’autres types de marchés. Actions, métaux précieux, ETF. Une offre complète de produits financiers. Un moyen pour ses utilisateurs de diversifier leur portefeuille et de s’émanciper dans le monde complexe de la finance et de l’investissement. 

Il est intéressant de noter que ce n’est pas la seule plateforme de cryptomonnaies qui ait tenté cette ouverture. Binance a bien essayé de proposer des stocks, à sa sauce. En effet, l’exchange numéro 1 au monde a voulu mettre en vente des actions reposant sur des actifs crypto. Sauf qu’ils ont voulu le faire en ne tenant pas compte des règles qui s’appliquent normalement pour la commercialisation de ce type de produit. Et donc, les régulateurs des quatre coins du monde leur sont tombés dessus. Bitpanda n’a pas fait cette erreur. 

Pour le plus grand bien de Lydia. Aujourd’hui, en devenant partenaire de Bitpanda, Lydia ne s’offre pas seulement le marché des cryptomonnaies. Mais aussi les autres marchés disponibles sur Bitpanda. Autrement dit, en un simple claquement de doigts, l’offre de service de l’application Lydia devient unique au monde. Quelle entreprise propose à la fois un service bancaire, un service de paiement aussi simple qu’un envoi de sms, et l’accès aux marchés financiers et crypto ? 

“Si vous voulez acheter des actifs en ce moment, c’est trop compliqué”, a déclaré Cyril Chiche, cofondateur et PDG de Lydia. “Même le simple fait d’accéder à ces marchés est compliqué. Il vous faut plusieurs jours pour vous inscrire et vérifier votre compte. Après cela, vous devez envoyer de l’argent. Et puis, il y a des montants minimums”.

La seule plateforme qui vient en tête quand on énumère une telle offre de service, c’est crypto.com. Sauf que crypto.com ne propose pas les marchés financiers classiques. Si Lydia n’est pas encore célèbre pour sa carte, qui existe pourtant, c’est que ce n’est déjà plus nécessaire. Le paiement par mobile est accepté via Lydia dans de nombreux commerces. Et l’expansion va en s’accélérant. 

 

Le marché des cryptomonnaies est désormais accessible à tout le monde

Enfin, en tant qu’investisseur crypto, ce qu’il faut retenir de cette histoire, c’est que désormais les personnes possédant un compte Lydia vont pouvoir investir dans les cryptocurrencies. C’est des centaines de millions d’euros qui vont affluer sur les marchés. Certes, cela ne représente pas beaucoup face aux trois trilliards que pèse le marché actuellement. Mais cet argent neuf va arriver et peut provoquer un mouvement, qui sera ensuite suivi par la masse. 

Lorsque Lydia avait proposé son service d’épargne à 0,6 % de taux d’intérêts, des nombreux clients avaient profité de cette opportunité. Avec des dépôts de plusieurs milliers d’euros par client. La possibilité de réaliser des gains autrement plus intéressants que 0,6 % va très probablement faire bouger ces milliers d’euros sur le nouveau compte trading. 

C’est une étape de plus de franchie pour la démocratisation de la crypto monnaie à une grande échelle. La grande force de Lydia, c’est de réunir au même endroit le portefeuille d’investissement et les facilités de paiement. Ainsi, comme sur crypto.com, les utilisateurs vont avoir leur argent stocké sur des cryptomonnaies. Et ils pourront très rapidement cashout pour le dépenser. Car s’ils sont comme vous et moi, ils ne gardent pas leur argent sur des comptes courant ni sur des comptes épargne. Il vaut mieux garder son argent en cryptomonnaie jusqu’au dernier moment. Jusqu’au moment où il faut cash out et mettre l’argent dans l’économie réelle, pour payer son billet de train ou son sandwich. 

Lydia rentre donc dans la course des cryptomonnaies aux cotés de Bitpanda. L’arrivé d’une telle plateforme dans le trading crypto n’a rien d’anodin. Lydia est principalement connu en France, voire en Europe. Elle reste cependant un des leaders de son secteur dans une des zones les plus riches du monde. Surtout que l’Europe est devenu l’épicentre des transactions en cryptomonnaies en 2021.

 

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *