La crise n’a pas découragé les institutionnels à l’égard des crypto-actifs

Un krach et ils disparaissent ? Non, les institutionnels ne jettent pas l’éponge. Ils sont même 82% à prévoir d’acheter plus de cryptomonnaies.

Depuis mai, les fonds engagés dans les produits d’investissement en Bitcoin affichent un net repli de plus de 300 millions de dollars. La semaine dernière se caractérisait cependant par une stabilisation. La tendance était en revanche inverse sur Ethereum.

Faut-il en déduire que les institutions se détournent désormais des crypto-actifs ? Pas nécessairement. Les investisseurs tendraient plutôt à diversifier leurs portefeuilles pour atténuer le risque.

82% d’institutions s’exposeront plus à la crypto

« Les produits d’investissement en actifs multi-numériques ont continué à s’écarter de la tendance négative avec des entrées de 6 millions de dollars US la semaine dernière, ce qui suggère que les investisseurs continuent à privilégier les actifs numériques mais sont désireux de se diversifier », observait CoinShares.

Cette stratégie d’investissement peut expliquer l’intérêt persistant exprimé par les institutionnels à l’égard des crypto-actifs. D’après une étude du fonds crypto Nickel Digital Asset Management auprès de 100 investisseurs, la dynamique reste bien présente.

Ainsi, 80% des dirigeants de hedge funds, gestionnaires de patrimoine et investisseurs institutionnels déclarent avoir déjà investi dans les actifs numériques. Mais ils sont surtout une part conséquente à prévoir de s’exposer plus au cours des prochaines années.

En effet, ils sont 82% de sondés à vouloir suivre cette trajectoire entre 2021 et 2023, et ce alors que l’étude a été conduite de mai à juin, soit en plein krach des cryptos. Le découragement suite à l’effondrement des cours n’est donc pas d’actualité.

Des investisseurs en phase d’expérimentation

La tendance est même inverse pour 40% des institutionnels interrogés aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et aux Emirats arabes. Ces derniers prévoient d’augmenter « considérablement leurs avoirs ».

En comparaison, seulement 7% des investisseurs expriment leur l’intention de réduire leur exposition et 1% seulement de liquider l’ensemble de leurs avoirs. L’engouement à l’égard des crypto-actifs est donc la règle ?

Les résultats de l’étude sont à pondérer. Nickel Digital Asset Management précise en effet que les institutions sont aujourd’hui très peu exposées à ces actifs. Beaucoup d’entre elles se situent ainsi encore en phase d’expérimentation.

Ces investisseurs pourraient d’ici 2023 amorcer une seconde phase. Et les gains potentiels à long terme, malgré une chute des cours, constituent le premier levier d’investissement. En dépit d’une sévère correction, les principaux crypto-actifs restent orientés à la hausse depuis un an. Le BTC gagne 18% et l’Ether plus de 200%.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *