La blockchain Azure de Microsoft sort par la petite porte

En septembre, Microsoft fermera Azure Blockchain. Le signe d’un désamour des entreprises à l’égard de la blockchain privée ?

La blockchain clé en main grâce à des services dans le cloud. C’est ce que propose Microsoft avec Azure Blockchain Service. L’éditeur américain revendique même des clients prestigieux parmi lesquels JPMorgan, Starbucks ou GE Aviation.

Ces projets ne suffisent pas néanmoins à assurer la rentabilité d’un tel service blockchain. Microsoft se prépare donc à la fermeture d’Azure Blockchain. Le service prend la petite porte avec une annonce minimaliste de la firme.

Adieu Azure Blockchain, bonjour Quorum

Le 10 septembre, le géant du logiciel éteindra la lumière sur son produit blockchain. D’ores et déjà, l’éditeur n’accepte plus de nouveaux déploiements sur sa plateforme Cloud. Les motifs de cet arrêt soudain ?

Aucune raison n’est avancée officiellement. Les clients actuels d’Azure Blockchain sont appelés à prendre leurs dispositions et à entreprendre leur migration vers une solution alternative. Son grand rival, AWS, en propose justement une.

« Nous ne fournissons pas de crypto-monnaie en tant que tel. Par contre, nous proposons toutes les briques qui permettent de faire toutes sortes d’applications, dont la blockchain », détaillait un cadre d’Amazon auprès de Cryptonaute.fr.

Et depuis peu, AWS supporte également Ethereum. Les clients peuvent donc fournir des nœuds Ethereum, se connecter à la blockchain publique Ethereum et à des réseaux de test depuis la plateforme cloud.

Des projets blockchain en berne ?

En matière de blockchain, IBM est un autre acteur de premier plan. Si Big Blue n’a annoncé aucune fermeture de ses offres, un article paru cette année faisait état d’une profonde restructuration sur ce marché.

Interrogé par Cryptonaute, un cadre d’IBM démentait cependant. Les clients ? Ils sont au rendez-vous. Luca Comparini précisait ainsi qu’IBM Food Trust compte 300 membres dans le monde. Au dernier décompte, ils étaient 175 pour TradeLens. En outre, 600 ports exploitent la solution blockchain.

Quel avenir pour les clients de Microsoft ? Ils pourront se tourner vers un partenaire de l’éditeur sur différents projets blockchain, dont Aura dans le luxe, à savoir ConsenSys et sa solution Quorum. Son PDG, cofondateur d’Ethereum, s’en réjouit.

« L’élargissement de notre relation avec Microsoft permet aux organisations de profiter du Quorum de ConsenSys et du support client Quorum pour offrir aux utilisateurs un service blockchain géré de niveau entreprise qui peut être configuré et déployé sans effort », déclare Joseph Lubin.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *