La BCE, en quête d’une alternative de conception d’un euro numérique moins énergivore que le Bitcoin (BTC)

La Banque Centrale Européenne travaille sur un projet d’euro numérique qui laissera une empreinte environnementale moindre. À l’issue de cette décision, elle rejoint d’office le club des institutions financières favorable à une crypto monnaie moins pollueuse.

Euro sign in Frankfurt

Un euro numérique plus clean que le BTC

Le conseil des gouverneurs de la BCE a présenté, via un communiqué de presse datant du 14 juillet, l’état des lieux de son projet d’euro numérique. Lequel est pour le moment en phase d’investigation. La conception par Eurogroupe et la distribution de cette monnaie digitale dans la zone euro, dépendront des préférences des utilisateurs ainsi que des avis techniques provenant des commerçants et des intermédiaires.

Se voulant plus informative, la Banque Centrale Européenne n’a pas hésité à préciser qu’elle a toujours réussi à identifié des solutions pour protéger les données privées de ses clients. Ce qui est en totale conformité avec le RGPD établi par les 27.Fabio Panetta, un des membres de la direction de laBCE, mise sur l’apport en valeur ajoutée de l’euro numérique pour le faire triompher. Et au collectif de préciser que la production de celui-ci se fera à partir d’infrastructures moins gourmandes en énergie. Soit tout à fait le contraire des crypto actifs comme le Bitcoin (BTC).

Ça bouge aussi côté Émirats Arabes Unis et Vietnam

Parallèlement à cette annonce, les Émirats Arabes Unis ont fait l’écho d’une version numérique de leur monnaie fiat. Leur banque centrale prévoit un plan triennal de 2023 à 2026 pour la conception de ce produit innovant. Ce grand pas lui permettra sûrement d’accéder au Top 10 des leaders financiers du monde.

L’année 2021 a notamment été marquée par la manifestation d’intérêt de certaines grandes banques pour les actifs crypto. Pham Minh Chinh, Premier ministre vietnamien, n’a-t-il pas récemment demandé à la Banque d’État du Vietnam de tester sa propre monnaie digitale ?

Alors que l’écosystème crypto est en train de faire face à une résistance côté grand public, les gouvernements semblent séduits par cette innovation. Bon nombre d’entre eux se rue vers les monnaies numériques, avec un Bitcoin en pleine redéfinition du « B » dans le secteur de la Banque.

Le BCE n’est pas la première Banque Centrale à s’intéresser à une monnaie digitale. Elle emboîte le pas à certaines institutions banquières qui ne veulent pas rater le train qui mène vers la prochaine destination baptisée « cryptographie ».

Plus d’actions

Internautes amateurs, néophytes ou confirmés, c’est avec grand plaisir que je vous livre au quotidien les secrets du monde de la cryptomonnaie.
Mon rôle ? Rendre ce domaine clair et limpide tout en vous livrant les dernières infos croustillantes pour vous permettre d’y investir en connaissance de cause et avec le moins de risque possible.
Ce ne sera pas un long fleuve tranquille mais ce n’est pas grave, c’est la vie !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *