La Banque d’Israël (BOI) a réalisé un projet lié à l’Ethereum

La Banque d’Israël (BOI) va-t-elle finalement créer sa monnaie numérique ? Oui, si l’on en croit les récentes révélations. Selon les informations qui circulent, elle aurait achevé la phase d’expérimentation de l’utilisation d’Ethereum et de jetons non fongibles (NFT) pour un projet pilote. Ce projet servirait de base pour le lancement du shekel numérique, avance un rapport local.

Foreign Currency Israel

Une opération secrète négociée avec succès

Discrète, mais efficace ! C’est ce qu’il faut retenir à propos de la BOI selon les informations publiées par le site Globes puis relayées par BNN Bloomberg. À en croire ces médias, la BOI aurait travaillé en secret sur le projet de lancement d’une monnaie numérique de la banque centrale (CBDC). Globes ne révèle pas ses sources, mais prétend que le projet s’est déroulé dans un environnement expérimental et fermé basé sur la blockchain d’Ethereum.

La BOI aurait également profité de l’occasion afin de tester sa capacité à programmer le transfert d’un certificat de propriété en utilisant des NFT. La transaction aurait été un succès, sans l’intervention d’un intermédiaire ou d’un fiduciaire central.

Le succès de l’opération sonne une nouvelle ère, car il prouve que les prestataires de services de paiement chargés de fournir des portefeuilles numériques à leurs clients sont en mesure de diversifier leurs services. Contente du succès enregistré dans le cadre de la transaction, la BOI aurait demandé aux acteurs du secteur de proposer des applications intelligentes qui pourraient être développées sur la base du futur shekel numérique.

Il semble donc que l’avenir soit clairsemé pour le shekel numérique. Mais attention à ne pas s’emballer trop tôt et trop vite ! En effet, Globes souligne que la BOI n’a pas révélé toutes les informations à propos de son projet pilote.

Pas pour, mais pas contre non plus

À propos des critiques qu’elle reçoit pour n’avoir pas fourni plus d’informations sur son projet, la BOI a récemment publié un rapport.

Dans le document, on lit : « Ce projet ne représente pas une décision de la Banque d’Israël concernant les caractéristiques du shekel numérique, s’il est émis. Le projet de modèle constitue la base de discussion et d’examen des alternatives par les équipes de travail chargées de la question à la Banque d’Israël et, après la publication de ce document, il servira également de base de discussion dans la communauté professionnelle en Israël sur les caractéristiques requises pour le shekel numérique ».

Que faut-il en déduire ? Ceci : rien n’est encore sûr en ce qui concerne l’émission prochaine d’un shekel numérique. Néanmoins, selon des pro-cryptomonnaies, on peut déjà se réjouir du regain d’intérêt que la BOI manifeste pour les CBDC. D’ailleurs, signe de cet intérêt, dans son rapport dont nous parlions précédemment, la BOI déclare que « les diverses opportunités qu’un shekel numérique pourrait offrir […] incluent les contrats intelligents, la monnaie programmable, et autres ».

Le shekel numérique deviendra-t-il une réalité en Israël ? Pour les pro-cryptomonnaies, les indicateurs sont au vert. Ils mettent en avant l’intérêt que manifeste la BOI pour le projet de lancement de la monnaie numérique. Ils sont confortés dans cette position, d’autant que l’institution a réalisé avec succès un projet pilote impliquant l’Ethereum.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *