John McAfee, la thèse du suicide mise à mal par son épouse

La mort de l’excentrique John McAfee à 75 ans fut un choc pour tous. Considérée comme un suicide selon les premiers éléments de l’enquête d’après le journal El Pais, l’affaire continue pourtant de nourrir la controverse et les spéculations autour des causes de son décès. Et, la personne la plus touchée par cette disparition, l’épouse du défunt, refuse encore d’accepter la version officielle privilégiée par les autorités espagnoles.

McAfee couple

Un doute raisonnable sur sa mort ?

On l’avait brièvement abordé dans notre premier article post mortem sur la légende de l’informatique et expert en “pump & dump“ de cryptos, la mort de John McAfee a fait couler beaucoup d’encre et soulève encore beaucoup de questions.

Retrouvé pendu le 23 juin au soir dans sa cellule de prison à Barcelone, les premiers éléments de l’enquête concluent à un suicide selon le journal El Pais qui a eu accès aux informations du rapport d’autopsie.

Cependant, plusieurs détails et circonstances troublantes viennent écailler le parfait tableau de cette première théorie. Semant le doute dans l’esprit de quiconque serait assez curieux pour explorer les divers événements précédant le décès de John McAFee.

En premier lieu, il y a eu cette série de tweets annonciateurs en 2019 dont on vous parlait dans notre précédent article. 

L’homme prédisait ainsi que sa mort serait maquillée en suicide, étant allé jusqu’à se faire tatouer un message sur le bras afin de se prémunir d’une telle tentative. Il prétendait également posséder des informations confidentielles sur la CIA et avoir été menacé de mort en conséquence.

Mais le fait le plus troublant reste ce tweet, quelques jours après son entrée en prison, il clamait haut et fort :

“Je suis heureux ici. J’ai des amis.

La nourriture est bonne. Tout va bien. 

Sachez que si je me pends, à la Epstein, ce ne sera pas de ma faute.”

John McAfee, en prison, quelques mois avant son suicide

Voilà de quoi alimenter les théories du complot les plus folles !

C’est en partie ce qui a poussé sa femme se poser des questions concernant la thèse officielle. Et, le moins qu’on puisse dire, c’est que ses dernières déclarations ne risquent pas de désamorcer les discours conspirationnistes !

Janice McAfee réfute la thèse du suicide 

Janice McAfee, ancienne prostituée de Miami mariée à John McAfee depuis 2013, refuse fermement de donner du crédit à la piste du suicide privilégiée par les autorités espagnoles et a exigé une investigation approfondie sur les conditions de la mort de son mari.

Dans ses motifs de contradiction, elle évoque d’abord l’apparition étrange et soudaine d’un nouvel élément, une note de suicide dans la poche de John McAfee dont elle n’avait pas eu vent lors de la récupération des affaires personnelles.

La veuve du pionnier des antivirus apporte aussi un nouvel argument qui semble ne pas coïncider avec la thèse officielle du suicide. 

Elle explique que son mari était déterminé à continuer la bataille juridique qu’il menait contre l’extradition aux Etats-Unis pour des motifs de fraude fiscale. Selon elle, il était prêt à l’éventualité dans laquelle son appel échouerait et échafaudait déjà des plans pour la suite.

Nous avions mis en place un plan d’action pour entamer la procédure d’appel et nous avons discuté des plans pour les prochaines étapes de son combat juridique. L’extradition n’aurait pas eu lieu immédiatement, elle aurait pris plusieurs mois au moins.

John était un battant et il lui restait encore beaucoup de combats à mener. Il m’a dit de ne pas m’inquiéter, que nous continuerions à nous battre pour tous les appels nécessaires.

Janice McAfee

De quoi montrer que l’état d’esprit de John McAfee avant sa mort n’avait rien de celui d’un homme vaincu et prêt à s’ôter la vie mais plutôt celui d’une personne encore combative.

Dans sa lettre adressée à son défunt mari et au public, elle s’attaque également aux grands médias, les qualifiant de “cancers malins” pour avoir joué un rôle dans cette affaire.

“Je ne peux pas commencer à décrire la douleur que je ressens. Que tous ceux qui ont vraiment aimé John ressentent. J’ai lutté pour écrire ce tweet depuis la nouvelle de la mort de John. Je ne peux toujours pas croire qu’il est vraiment parti. Tu me manques et je t’aimerai toujours, John David.

Janice McAfee

Les dernières conclusions de l’enquête pourront peut être enfin apporter le fin mot de l’histoire et aider une veuve à faire son deuil.

Plus d’actions

Fervent adepte de la cryptosphère depuis 2017, je suis pleinement impliqué dans la révolution moderne que représente cette nouvelle industrie.

En tant que Rédacteur, je me plais à y jouer un rôle différent, éducationnel et informatif, en vue de la démocratisation et vulgarisation de cet univers.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *