Jay-Z et Jack Dorsey lance un projet de streaming de musique avec les NFT

Le duo formé par Jay-Z et Jack Dorsey envisagerait d’intégrer les tokens non fongibles ainsi que les smart contracts dans leur activité de streaming musical Tidal. Selon eux, cette éventualité constituerait des avantages pour les artistes.

Pour le développement d’outils plus accessibles

Jay-Z et Jack Dorsey ont profité d’une conférence sur Twitter Spaces lundi pour vanter les nouvelles fonctionnalités de Tidal, entre autres le recours aux smart contracts, l’usage de NFT et l’intégration de divers outils d’analyse sur la plateforme. Cela concorde parfaitement avec leur intention de créer des outils d’information accessibles au plus grand nombre.

À titre de rappel, les statistiques classaient Tidal parmi les services de streaming musical peu rentables en 2019 : seulement 166 millions de dollars de revenus pour la même année, alors qu’Apple et Spotify ont respectivement réalisé 2,8 et 7,44 milliards de dollars.

Le PDG de Square et Twitter insiste sur les possibilités d’accroissement de revenus que représentent les NFT. Son duo avec Shawn Corey Carter s’assurera de faire briller artistes et futurs artistes. Et avec l’aide des blockchains et des smart contracts, ils promettent plus de créativité, de transparence et de participation.

Jay-Z, le CA le plus actif du Square ?

En mars dernier, Square avait fait l’acquisition d’une participation majoritaire de 300 millions USD dans Tidal. Le deal initial accordait à ce dernier le statut d’entreprise indépendante dans l’univers de Square et classait ses anciens actionnaires au rang de simples parties prenantes.

Mais ce n’est qu’en 2015 que le rappeur américain Jay-Z et ses proches collaborateurs, Beyonce et Kanye West, signaient le chèque de 56 millions USD pour l’achat de Tidal. Aujourd’hui, S. C. Carter endosse les dossards d’actionnaire de Tidal et de membre du conseil d’administration de Square.

Cette manœuvre révolutionnaire entre dans un contexte marqué par de fortes agitations dans l’univers du rappeur. En effet, ce dernier est en pleine bataille juridique avec Damon Dash, co-fondateur de Roc-A-Fella Records (RAF), pour un projet de vente aux enchères NFT de l’album « Reasonable Doubt ». Pour le moment, le juge n’a fait que geler la vente car Dash restait flou concernant ses réelles intentions.

Pour rattraper son retard et se mettre très vite à la hauteur de Spotify et Apple, Tidal se pare de nouvelles fonctionnalités comme les token non fongibles (NFT) et les smart contracts. Jay-Z et Jack Dorsey croisent les doigts en attendant la réussite de ce projet.

Plus d’actions

Internautes amateurs, néophytes ou confirmés, c’est avec grand plaisir que je vous livre au quotidien les secrets du monde de la cryptomonnaie.
Mon rôle ? Rendre ce domaine clair et limpide tout en vous livrant les dernières infos croustillantes pour vous permettre d’y investir en connaissance de cause et avec le moins de risque possible.
Ce ne sera pas un long fleuve tranquille mais ce n’est pas grave, c’est la vie !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *