Israël crée un NFT du serment signé par son 6e président, Chaim Herzog

Pour célébrer la venue de son 11e président, Israël crée un NFT du serment d’office. Il s’agit d’une représentation numérique du serment qui a été signé par le 6e président, Chaim Herzog, le père du 11e président élu Isaac Herzog.

close up of blue star of david on national flag of israel

Allégeance à l’État marqué sur le NFT

Les jetons non fongibles (NFT) servent à représenter un large éventail de personnes et de choses. Entre autres, ils sont utilisés pour créer des objets de collection numériques. Le cas de représentation le plus récent nous vient d’Israël. Le gouvernement a décidé d’accueillir le nouveau président élu, Isaac Herzog, avec un serment NFT. Le NFT représente le serment signé par le père de Isaac Herzog, Chaim Herzog.

L’agence de presse locale Ynet indique que Mickey Levy, le président de la Knesset, a remis le NFT au président israélien. D’après les informations que rapporte le média, M. Levy a déclaré : « En plus du fichier numérique, nous lui avons donné une copie imprimée à accrocher dans son nouveau bureau ».

Le serment original de Chaim Herzog, daté du 5 mai 1983, marque son allégeance à « l’État d’Israël et ses lois et [doit] remplir [son] rôle de président de l’État d’Israël ».

Après que le NFT a été livré à M. Herzog, il sera transmis à l’unité informatique de la résidence du président. Il y sera stocké en chambre froide jusqu’à ce qu’il soit rendu à la fin du mandat de M. Herzog.

Une fois que le NFT a été livré à Herzog, il a été remis à l’unité informatique de la résidence du président. Le NFT n’est pas à vendre et restera en chambre froide jusqu’à ce qu’il soit rendu à la fin du mandat de M. Herzog.

Les NFT, la tendance

Depuis quelques années, les NFT sont très prisés et recherchés. Selon un rapport publié par DappRadar, les ventes de ces objets sur la chaîne ont atteint plus de 2,5 milliards $ au cours des 2 premiers trimestres de l’année 2021. Il est donc clair que les NFT génèrent un intérêt croissant et conséquent auprès de la communauté des investisseurs.

On se souvient encore du PDG de Twitter, Jack Dorsay, qui a récemment vendu son premier tweetpour environ 3 millions $. Cette tendance a pris de l’ampleur depuis que d’autres entrepreneurs proposent des techniques nouvelles pour vendre leur propriété intellectuelle en recourant au NFT.

Les NFT s’invitent dans la sphère politique. L’Israël a créé un NFT du serment signé par le président Chaim Herzog. L’objet est destiné au nouveau président élu, Isaac Herzog. Le président de la Knesset a déclaré qu’en plus du fichier numérique, M. Herzog a reçu une copie imprimée du serment à mettre dans son bureau.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *