Internet Computer (ICP), la révolution d’internet ?

Après un listing mouvementé où le token est venu dépasser les 2800$, portant le market cap du projet à 340 milliards de dollars, le projet Internet Computer (ICP) continue de se maintenir dans le top 10. Quel est l’objectif de ce projet ? Qui se cache derrière cette fulgurance ? Quelles en sont les limites ? On vous explique !

Internet Computer, c’est quoi ?

Fruit de la start-up Dfinity, Internet Computer a été rendu public lors de l’événement Genesis, lundi 10 mai 2021. Avec ce projet, Dfinity souhaite décentraliser Internet et ses applications en proposant un service globalisé. L’idée est que chacun puisse développer ses services en « court-circuitant » les entreprises de Cloud Services actuelles. La blockchain Internet Computer se vante d’être la troisième innovation blockchain, après Bitcoin et Ethereum. Son fonctionnement ne diffère pas totalement de la blockchain Ethereum : des smarts-contracts sont émis et permettent d’effectuer des actions. La différence réside dans la performance du réseau ; Internet Computer compte bien proposer une blockchain « at web speed » et une nouvelle façon de concevoir des services internet tokénisés, des plateformes de finance décentralisées mais aussi des sites webs et outils pour entreprises traditionnelles.


Vous vous demandez sûrement, « quelle place pour leur token ICP ? ». Le token sert d’actif natif pour Internet Computer.  Staker des ICP permet à son détenteur de participer au système nerveux de la blockchain et de sécuriser le réseau. Les tokens ICP peuvent être verrouillés pour créer des neurones et participer à la gouvernance du réseau en votant, en échange de staking rewards. Les tokens ICP permettent également de produire des cycles de puissance de calcul, jouant le rôle de carburant dans la blockchain.  Des explications techniques plus détaillées sont disponibles sur leur site. Les innovations techniques sont aussi nombreuses que les challenges qui en découlent, mais les ressources mobilisées par Dfinity ont le potentiel pour relever le défi.

La team Internet Computer, conçue pour durer

Le fondateur et Chief Scientist du projet est Dominic Williams. Membre des communautés techniques Bitcoin et Ethereum depuis de nombreuses années, il est notamment connu pour avoir inventé le Treshold Relay et une nouvelle forme de consensus probabiliste. Le projet Internet Computer est le fruit d’une incubation par la Fondation Dfinity, une organisation de recherche scientifique à but non lucratif basée à Zurich. Les équipes de Dfinity sont composés des meilleurs cryptographes de la planète et d’experts en programmation, que vous pouvez retrouver ici

Derrière les acteurs essentiels de Dfinity, se cachent également les supports techniques. En effet, au moment du Genesis du 10 mai 2021 dernier, Internet Computer est supporté par 48 data centers indépendants situé en Amérique du Nord, Europe et Asie, faisant fonctionner 1300 nodes. Internet Computer compte bien s’agrandir rapidement pour accueillir les nouvelles générations d’applications décentralisées (Dapps) à tel point que le les prévisions annoncent 123 data centers hébergeant 4300 nodes d’ici à fin 2021. Cette expansion rapide est justifiée par les besoins d’Internet Computer. En effet, l’ambition de la start-up est d’étendre le réseau internet public pour qu’il devienne également une plateforme de calcul mondial. Le réseau internet actuel établit des connexions entre tous les humains sur Terre, mais les systèmes et services utilisés fonctionnent grâce à des infrastructures privées (Google, Facebook, Amazon, …). L’une des innovations derrière Internet Computer est la Chain Key Technology : un ensemble de protocoles cryptographiques qui organisent les nœuds et donc le réseau d’Internet Computer. Cette révolution permet à la blockchain de n’avoir qu’une seule clef publique. Ainsi, n’importe quel appareil peut vérifier l’authenticité des artefacts émis par Internet Computer, ce qui n’est pas possible sur les blockchains traditionnelles. La Chain Key Technology régule également le réseau en remplaçant les nœuds défectueux par de nouveaux et en créant des sous réseau pour le rendre extensible à l’infini. Enfin, la team R&D de Dfinity a mis au point un protocole de partage de clef non-interactif, idéal pour un environnement asynchrone devant gérer plusieurs évènements indépendants (chat, mél, trade, etc.). Dans cette optique, de nombreux projets ont fait confiance au réseau et séduit des investisseurs. Cette liste non-exhaustive recense les projets prometteurs développés sur la blockchain Internet Computer :

DeFi

  • Enso Finance – un DEX qui a levé 5M$
  • Tacen – un échange non custodial à haute performance qui a levé 2.5M$
  • SailFish – une porte d’entrée aux services financiers

Social

  • Distrikt – le LinkedIn décentralisé
  • OpenChat – une version décentralisée d’application de chat
  • CanCan – une version de TikTok conçue pour prouver la flexibilité d’Internet Computer
  • Capsule – une plateforme décentralisée de réseau social anti-censure qui a levé 1.5M$

Infrastructure

  • Fleek – une plateforme facilitant la mise en place de sites et applications
  • Origyn – une plateforme permettant de tracer la provenance des produits de luxe

Les limites du projet

La promesse faite par Internet Computer est belle : révolutionner Internet. Entre innovations technologiques et marketing agressif, il est compliqué de se forger une opinion sur le projet. S’attaquer aux GAFAM paraît aujourd’hui impossible mais l’équipe fondée par Dfinity réunit les compétences clefs pour mener à bien ce projet. Même si depuis son lancement le 10 mai dernier le prix du token ICP ne cesse de chuter, Internet Computer continue de se maintenir dans le top 10 des plus gros marketcap crypto. Il est bon de penser que cette « survalorisation » prônée par les plus pessimistes permettra à Dfinity de débloquer plus de ressources pour continuer de développer son projet.

Une question reste cependant en suspens : Dfinity ne s’attaque-t-il pas à un trop gros morceau ? L’écosystème blockchain regorge de projets toujours plus prometteurs, mais peu sont ceux qui perdurent. Au-delà d’un changement du système financier actuel, Internet Computer souhaite révolutionner un réseau que des milliards d’utilisateurs ont adopté. La possibilité d’une cohabitation des deux réseaux reste à étudier, mais comme l’indiquait Benjamin Franklin « Si vous achetez ce qui est superflu, vous vendrez bientôt ce qui est nécessaire ».

Plus d’actions


Passionné d’innovation et de projets disruptifs, les technologies Blockchain ont rapidement attiré mon attention ! Je prends plaisir à évoluer dans cet écosystème bouillonnant et à en découvrir toutes ses facettes ! Pourquoi ne pas partager cela avec vous ?

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *