Inde, les exchanges continuent leur lobbying pour éviter l’interdiction des cryptos

Les acteurs cryptos en Inde se mobilisent pour éviter une interdiction des cryptomonnaies dans le pays. Le collectif émet des recommandations qui, selon lui, devraient répondre aux exigences de tous. 

Que tout le monde ait son compte ! 

Le CEO du crypto-exchange indien WazirX, Nischal Shetty, et d’autres acteurs du secteur continuent leurs efforts pour convaincre le gouvernement d’adopter une réglementation crypto plus nuancée. 

Selon un article de The Economic Times, le Blockchain and Crypto Council de l’Inde a rédigé une note de présentation avec des recommandations pour la réglementation crypto du pays. 

Le cadre réglementaire proposé contiendrait des mesures visant à résoudre des problèmes tels que le blanchiment d’argent et les menaces pour la souveraineté de la roupie indienne. 

Selon Shetty, l’approche proactive adoptée par les acteurs cryptos dans le pays est nécessaire compte tenu de la position anti-crypto des autorités gouvernementales. 

Le conseil prévoit de présenter ses recommandations aux agences gouvernementales comme le ministère de l’Electronique et des Technologies de l’Information et le département des Affaires Economiques

Shetty a indiqué que le collectif crypto a mis les 2 derniers mois à comprendre les réserves anti-cryptos du gouvernement. Le collectif est convaincu que ses recommandations constituent des solutions viables satisfaisant toutes les parties concernées. 

Le CEO de WaziriX a déclaré que le conseil espère obtenir un forum pour présenter officiellement ses idées à toutes les parties prenantes de la réglementation.

Un vide à combler par les rumeurs 

Le gouvernement indien n’a pas encore pris de position définitive sur les cryptomonnaies. Ce vide réglementaire est à l’origine de spéculations quant à une éventuelle interdiction générale des cryptos le pays. 

Début mars 2021, la ministre des Finances du pays, Nirmala Sitharaman, a démenti les rumeurs d’une interdiction imminente des cryptomonnaies. Elle a déclaré que le gouvernement adopterait une approche nuancée pour réguler les cryptomonnaies. 

La Reserve Bank of India reste un fervent détracteur des cryptomonnaies dans le pays. Elle avait interdit aux banques commerciales de faciliter les transactions cryptos en 2018. La décision a ensuite été annulée par la Cour suprême en mars 2020.

La Russie fait pour le moment partie des rares pays qui tient un discours anti-crypto très ferme. L’Inde veut nuancer sa réglementation ; aux Etats-Unis, les autorités fédérales sont beaucoup plus anti-cryptos que celles des Etats comme le Wyoming ou le Texas. Les acteurs cryptos doivent maintenant capitaliser les expériences de chaque bataille remportée ou perdue sur le terrain de la régulation.   

Plus d’actions

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *