Euro dollar: l’inflation américaine en ligne de mire!

Après 11 semaines de hausse, l’euro dollar sera confronté à un événement majeur: le communiqué sur l’inflation américaine, pour essayer de tester les niveaux de résistance 1.2190$, 1,2210$ et 1,2285$. Si par le passé, l’anticipation de la pression inflationniste a aidé le dollar à progresser sur le forex, le constat est tout autre cette année. Les mauvaises statistiques sur l’emploi américain n’ont pas permis à cette dynamique de se développer. 

Le marché s’attend sûrement à ce que la sortie sur l’inflation puisse conforter la dynamique haussière de 2 mois et demi. Toutefois, les prévisions d’inflation pourraient pousser la Fed à modifier son agenda de politique monétaire. Le dilemme: Taper ou pas taper? De toute façon, la Federal Reserve serait amenée à stopper l’hémorragie de la masse monétaire. Ce n’est pas anodin si Janet Yellen avait évoqué l’hypothèse d’un redressement des taux.

Mais, pour l’instant, l’euro continue d’engranger sa hausse face au dollar et espère bien l’accentuer avec les chiffres de l’inflation américaine. 

Les investisseurs ont confiance dans la zone euro

Hier, l’euro dollar s’est permis de tester un pic de 1,2181, niveau atteint depuis février, après pour se comporter dans le range 1,2130$ à 1,2165$. Cette consolidation de son cours a été orchestrée par la dernière enquête Zentrum fur Europäische Wirtschaftsforschung (ZEW). En fait, l’enquête ZEW est une enquête d’opinion menée auprès de 275 investisseurs institutionnels récoltant leur avis sur les perspectives d’avenir de l’économie allemande et celle de la zone euro. 

La dernière ZEW fait état d’une progression de 17,7% de l’indice d’attente des investisseurs. Ceci est pour le moins étonnant car la vaccination avance à grand pas dans la zone euro. Selon les dernières statistiques, la vaccination dans l’Union européenne a dépassé les états-unis en rythme journalier. Près de 3 millions d’Européens sont vaccinés par jour tandis qu’aux États-Unis, les personnes vaccinées chutent vers 2 millions par jour. 

L’économiste en chef de la zone euro pour Pantheon Macroeconomics ne mâche pas ses mots concernant la reprise dans l’Union européenne: 

Le bond des attentes suggère que les marchés croient désormais au meilleur des mondes possibles, à savoir qu’une reprise économique forte, bien que de courte durée, est sur le point de s’amorcer, sous l’impulsion d’une impressionnante campagne de vaccination au deuxième trimestre, et que les décideurs politiques ne relâchent pas la pression à mesure que les données économiques supérieures à la moyenne afflueront au cours de l’été et au quatrième trimestre.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *