Ethereum supplantera ‘probablement’ Bitcoin d’ici 5 ans

PDG de deVere Group, Nigel Green juge inévitable que l’Ether supplante en valeur le Bitcoin au cours des 5 prochaines années. Ses performances en 2021 sont déjà supérieures à celles du BTC.

Bitcoin occupe le premier rang des cryptomonnaies en termes de valorisation depuis à présent de nombreuses années. Il devance Ethereum avec une valeur plus de deux fois supérieure. Toutefois, l’écart se réduit d’année en année.

Ethereum, dont les usages sont multiples contrairement au BTC, pourrait-il à court ou moyen terme s’emparer de la première place aux dépens de Bitcoin ? C’est l’avis du PDG de deVere Group, Nigel Green.

Plus de 300% de hausse pour l’Ether en 2021

Le dirigeant du plus grand groupe indépendant de conseil financier rappelle que le cours de l’Ether enregistre déjà des performances largement supérieures à celles du BTC. Depuis le début de 2021, le prix de l’ETH gagne plus de 300%.

Le Bitcoin est loin cette année de reproduire sa dynamique de 2020 avec une hausse de 55% environ, contre plus de 200% un an auparavant. En conséquence, la capitalisation totale de l’Ether progresse plus rapidement.

« L’Ethereum surpasse le Bitcoin et on peut s’attendre à ce qu’il poursuive cette tendance pour le reste de l’année 2021 », anticipe Nigel Green. Et cette trajectoire devrait se maintenir au cours des prochaines années.

L’Ether fait mieux que le BTC donc, mais aussi que tout autre actif, note l’expert de la finance. Il prévoit donc qu’Ethereum sera en capacité de devancer le Bitcoin en valeur à court terme, soit d’ici au plus tard cinq ans.

Cette prévision peut sembler risquée à avancer. Toutefois, pour Nigel Green, plusieurs facteurs justifient une telle hypothèse. D’abord, le potentiel d’utilisation réelle d’Ethereum est considérablement plus important.

L’ascension « inéluctable » de l’ETH

En outre, la blockchain constitue dès à présent la plateforme de développement de contrats intelligents la plus plébiscitée. Ces atouts illustrent « la valeur de ce réseau non seulement en tant que plateforme pour les développeurs, mais aussi en tant que service financier mondial. »

Mais Ethereum a un autre atout en réserve : sa transition vers le proof of stake avec ETH 2.0. Pour Nigel Green, cette migration tirera encore plus la valeur d’Ethereum, mais plus largement celle de la technologie blockchain.

« À terme, cela signifie que sa valeur dépassera celle du bitcoin – probablement dans les cinq ans », en conclut-il. Ce statut, l’Ether ne le devra cependant pas à une défaillance du Bitcoin. Nigel estime en effet que le BTC atteindra ou dépassera son ATH de 65.000 dollars d’ici la fin de l’année.

En dépit de ces bons résultats, « l’ascension de l’Ethereum au sommet de la cryptomonnaie semble inéluctable », tranche le financier. Sur certains marchés, comme Singapour, l’Ether est déjà l’actif de prédilection des investisseurs devant Bitcoin.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *