Ethereum (Eth), l’EIP-3675 arrive ?

Le futur réseau ETH2 basé sur le protocole Proof of Stake (PoS) a dès aujourd’hui une proposition d’amélioration formelle.

Crypto currency Ethereum

Un nouvel EIP

La première étape de la transition vers Ethereum 2.0 a été lancée en décembre 2020 avec le lancement de la Beacon Chain, ce qui correspond à la phase 0 de cette grande bascule. La Beacon Chain (PoS) fonctionne en parallèle du réseau principal, qui est basé sur le Proof of Work (PoW)

Une proposition formelle a été déposée pour la fusion des deux blockchains, l’EIP (Ehtereum Improvement Proposal) 3675, ce qui rapproche l’atteinte de cet objectif tant attendu. Mais cette fusion, que signifie-t-elle pour le réseau Ethereum ?  A un moment donné, le réseau principal Ethereum va devoir fusionner avec la Beacon Chain, ce qui devrait permettre à la totalité du réseau de pouvoir faire du staking en plus de marquer la fin de la consommation énergétique à outrance mais nécessaire pour le mining si souvent critiquée. 

Le 22 juillet dernier, le chercheur Mikhail Kalinin de l’entreprise américaine ConsenSys, spécialisée dans la technologie logicielle blockchain, a déposé l’EIP-3675 sur Github. C’est ainsi que pour la première fois, la future fusion devient formalisée. L’amélioration a également été abordée ce 23 juillet lors du Ethereum Core Devs Meeting par le développeur Tim Beiko. 

L’EIP souligne le fait qu’aucun défaut de sécurité ou de fonctionnement n’a été détecté depuis le lancement de la Beacon Chain d’Ethereum 2.0, ajoutant :

“La longue période de fonctionnement sans failles confirme la robustesse et durabilité de la Beacon Chain et témoigne de sa préparation pour devenir un fournisseur pour le réseau principal d’Ethereum”.

Cependant, malgré la dépose de l’EIP, plusieurs figures importantes au sein de la communauté Ethereum, voire emblématiques comme Vitalik Buterin, pensent qu’il est peu probable que la fusion ait lieu au cours de l’année 2021. La nouvelle proposition d’amélioration arrive au milieu de l’arrivée de l’EIP 1559 qui était très attendue, notamment pour l’amélioration des frais de transaction. 

Depuis le lancement de la Beacon Chain en décembre dernier, Ethereum 2.0 s’est hissé à la deuxième place des réseaux PoS en termes de capitaux bloqués en USD sous forme de staking. Aujourd’hui, ETH2 a l’équivalent de 12,9 milliards de dollars bloqués dans des contrats de staking et tout cela malgré le fait que seulement 6% de sa supply en circulation a été déposée.

Pour prendre un peu de perspective, comme toujours, et selon la même source, le site Staking Rewards, Cardano détient la première place en staking avec plus de 27 milliards de dollars à l’heure à laquelle j’écris ces lignes. En laissant les stablecoins de côté, Solana ferme le podium avec 10,2 milliards de dollars bloqués et suivant de prêt, Polkadot s’assure la quatrième place avec 8,8 milliards de dollars en staking.

Qu’est ce que cela va devenir lorsque tout le réseau Ethereum pourra “staker” ses ETH ? Si avec seulement 6% de la supply et après seulement 6 mois de fonctionnement Ethereum est déjà deuxième, je vous laisse imaginer ce que cela peut devenir en termes de capitalisation bloquée. 

Plus d’actions

Consultant en stratégie et management de projets à titre personnel et très passionné par le monde crypto/blockchain, j’accorde une partie de mon temps à la rédaction pour contribuer à la démocratisation et à l’apprentissage de cette nouvelle technologie.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *