Ethereum a-t-il abandonné ses utilisateurs ?

Le PDG du hedge fund Three Arrows Capital, rallié à Avalanche, reproche à Ethereum d’avoir abandonné ses utilisateurs avec des frais de transaction prohibitifs. Il a depuis adouci son propos.

Zhu Su, le PDG et fondateur du puissant hedge fund crypto Three Arrows Capital, est en colère. Et cette colère est dirigée contre la blockchain Ethereum. Comme le créateur de FTX il y a quelque temps, il s’élève contre les limitations techniques du premier réseau.

1xbit

Dans un message publié sur Twitter, Zhu Su estime que “Ethereum a abandonné ses utilisateurs bien qu’il les ait soutenus par le passé.” En réaction, il annonçait donc abandonner lui aussi Ethereum.

Des utilisateurs Ethereum “furieux”

L’investisseur crypto est particulièrement remonté contre le coût des transactions sur le réseau. Et il estime ne pas être le seul à partager cette indignation.

“Les utilisateurs sont furieux qu’on leur promette une vision de l’avenir, qu’on leur dise qu’ils doivent payer 100 à 1.000 dollars par transaction pour en profiter”, écrit-il.

Mais la colère de Zhu Su n’est peut-être pas totalement désintéressée non plus. Début novembre, Three Arrows Capita s’engageait dans le programme Blizzard. Plus de 200 millions de dollars seront ainsi investis en faveur du développement d’Avalanche, réseau concurrent d’Ethereum.

Su a d’ailleurs publié un graphique soulignant la croissance du jeton AVAX. Celui-ci s’invitait dans le top 10 des cryptomonnaies, éjectant Dogecoin pour l’occasion. Ce n’est que quelques heures plus tard que le dirigeant adoucira son propos.

Zhu Su tempère ses critiques

Cinq heures après avoir accusé Ethereum d’abandonner ses utilisateurs, le patron de Three Arrows Capital mettait donc de l’eau dans son vin. “J’aime Ethereum et ce qu’il représente”, assurait-il.

Zhu Su présentera même des excuses, justifiant ses déclarations initiales par un emportement. Abandonner n’est pas le terme qui convient, tempère-t-il. En outre, souligne-t-il, le scaling layer 2 sur Ethereum apporte une partie de la solution aux problèmes de congestion.

Les réseaux L2 font d’ailleurs le plein de crypto. D’après les derniers chiffres, la TVL sur ces systèmes atteint un record après 2 mois de croissance. Le montant avoisine ainsi les 5,6 milliards de dollars.

Néanmoins, les griefs à l’encontre d’Ethereum restent une réalité. D’autres utilisateurs ne cachent pas leur mécontentement, à l’image du fondateur de dYdX. Antonio Juliano estime être incapable de citer une amélioration utile sur Ethereum ces 4 dernières années.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *