Endettement des jeunes sud-coréens : Bitcoin (BTC), cryptos, immobilier et actions

La jeunesse sud-coréenne continue de s’endetter pour acquérir des cryptomonnaies, investir dans l’immobilier et acheter des actions.

Physical version of Bitcoin and South Korea Flag. Close up.

Deux générations endettées

La Corée du Sud est marquée par un taux d’inflation croissant tandis que parallèlement les salaires stagnent.

La situation est particulièrement alarmante puisque n’ayant plus la perspective de bien gagner leur vie grâce à leur travail, beaucoup de Coréens nés à partir des années 1980 (générations Y et Z) s’endettent.

En effet, leur dette est passée de 3,9 milliards de dollars à 22,7 milliards de dollars en seulement une année. Ils représentent désormais 50,7% de la dette totale des ménages coréens, contre 45,5% en 2020 et 34% en 2019.

Sachant que selon un rapport du FMI d’août 2020, le ratio d’endettement des ménages coréens de 180 % est le plus élevé des pays de l’OCDE.

Cryptomonnaies, immobilier est actions

L’une des raisons de cet endettement est l’accès au logement. Les prix de l’immobilier sont particulièrement élevés en Corée du Sud et notamment à Séoul où vit la moitié de la population. Le prix médian d’un appartement dans la capitale coréenne est de 800000$ alors que le revenu national brut par habitant est de 32047$.

En l’espace d’une année, les prêts immobiliers souscrits par ces jeunes coréens sont passés de 2,8 milliards de dollars à 16 milliards de dollars.

Mais l’immobilier n’est pas le seul type d’investissement ciblé par la génération Y et la génération Z coréenne. En effet, ils recherchent aussi des sources de revenus plus prolifiques que leurs salaires, le souligne un jeune homme de 27 ans dans un article de Bloomberg : “En Corée, nous, la vingtaine, n’avons que deux façons de devenir riches : soit gagner à la loterie, soit échanger des actions. Nous savons que nous ne serons jamais riches, quel que soit le salaire que nous gagnons. Nous ne gagnerons jamais assez pour acheter une maison.”

À ce titre, les actions et les cryptomonnaies apparaissent comment des investissements séduisants pour cette jeunesse. En effet, les deux placements ont comme point commun leur caractère spéculatif. Cependant, ces deux placements présentent surtout un risque très élevé de tout perdre.

Voir une jeunesse sud-coréenne qui repose ses espoirs d’épargne sur des produits aussi volatils que les cryptomonnaies et les actions est très inquiétant.

Certains observateurs redoutent des effets qui pourraient s’étendre au-delà de la Corée du Sud et développer un nouveau Kimchi Premium.

Les autorités sud-coréennes doivent rapidement trouver des solutions afin d’éviter que la jeunesse coréenne sombre dans un cercle vicieux d’endettement.

Plus d’actions

Mon intérêt pour les nouvelles technologies m’a téléporté dans l’univers blockchain. Dimension à la fois complexe et tellement vaste que mon cerveau a d’abord réagi en mode “Error 404” frôlant la faille spatio-temporelle avant que j’en comprenne peu à peu les codes.

Le chemin est encore long avant d’obtenir le salut du dieu Crytpo, mais en attendant j’en profite pour partager ma passion avec vous

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *