En pleine correction, des whales investissent des millions sur Shiba Inu

La cryptomonnaie Shiba Inu, le mème coin concurrent du DOGE, connaît un fléchissement continu depuis son vertigineux ATH du 28 octobre. Alors qu’elle semble à contre-courant du bullrun des dernières semaines, elle retient l’intérêt des Whales. Ces dernières ont profité de chaque dip pour acheter et accumuler plus de 20 milliards de token.

 

  • De la montée du Shiba Inu à sa descente aux enfers
  • Comprenez la stratégie d’accumulation des whales
  • Analyse technique du cours du Shiba Inu
  • Le signal d’achat donné par les whales

L’essoufflement du Shiba Inu préféré de la cryptosphère

On se rappelle tous la montée fulgurante du Shiba Inu en octobre. Ce dernier est passer de 0,000007 dollars le 30 septembre à 0,00008 dollars le 27 octobre. Soit une progression de 1100 % qui lui a permis d’apparaitre quelques jours dans le top 10 des cryptomonnaies. Pendant quelques heures on a même assisté à une véritable guerre entre le DOGE et le Shiba Inu pour devenir la crypto chien à la plus grande capitalisation.

1xbit

En quelques semaines, de petits investisseurs sont ainsi devenus millionnaires et même pour certains milliardaires. Le célèbre mème token avait pourtant déjà connu une première hausse au printemps. Mais qui n’avait rien de comparable à celle-ci. Soutenues par une très grande communauté, ces envolées montrent qu’un engouement populaire peut avoir autant d’influence sur les cours que l’innovation technologique apportée par d’autres cryptomonnaies. Mais depuis ce pic, on assiste à des chutes régulières du cours. Alors que nous sommes en plein bull run, le Shiba Inu perds près de 40 % par rapport à son ATH.

Beaucoup d’adeptes du Shiba Inu s’inquiètent de l’avenir de ce concurrent du DOGE alors que les expert de Investor Place “Recommandent de diversifier [les achats] sur plusieurs token pour protéger votre investissement” en évoquant le risque de volatilité du Shiba Inu.

Cours du Shiba Inu SHIB Coinmarketcap

Cours du SHIB/USD depuis 1 mois sur Coinmarketcap

Les whales continuent d’accumuler du Shiba Inu SHIB

Cette chute ne fait pas que des mécontents. Lors des quatre principaux dip qui ont eu lieu pendant les quinze derniers jours on a assisté à un achat massif de SHIB par des portefeuilles imposants. Des whales (baleines) comme on les appelle dans le langage boursier. Ces achats, en moyenne un million de dollars, c’est-à-dire vingt milliards de Shiba Inu, montrent que contrairement aux petits portefeuilles les whales ne s’inquiètent pas d’une chute massive du cours mais ont plutôt une stratégie d’accumulation et profitent de cette inversion de tendance pour acheter à moindre coût.

Au même moment, Ethereum a été la deuxième cryptomonnaie a être autant investi par les whales. Avec une moyenne d’achat de 39 ETH (179 000 dollars). Ces signaux indiquent que le mème coin rentre maintenant dans la catégorie de l’élite des cryptomonnaies en terme de placement.. De plus, fin octobre, un whale avait déjà acheté l’équivalent de onze millions de dollars de Shiba Inu. C’est comme si ce rallye haussier n’était pour lui que le début des performances de cette cryptomonnaie.

 

Retour sur l’histoire du premier Inu Coin

Comme le DOGE, Shiba Inu se veut une monnaie du peuple. Ses fondateurs n’ont donc gardé aucun de leur token et ont tout distribué. Le don de la moitié des coins à Vitalik Buterin, qui a lui-même donné 10% à un fond indien avant de brûler le reste, a été un fort geste symbolique en hommage au fondateur d’Ethereum mais aussi un coup publicitaire intelligent. Après ce burn, aucun whale ne pouvait faire chuter à lui tout seul le prix du Shiba Inu. Parodie du Dogecoin, cette monnaie est devenue un mythe, une promesse de fortune pour une communauté grandissante. Le rêve que le Shiba Inu atteigne un dollar est ainsi un leitmotiv des discussions autour de ce token.

Cependant, l’histoire du Shiba Inu est plus complexe. Tout d’abord parce que ce n’est pas un même coin comme un autre. Même si son origine est une blague, son avenir est plus sérieux puisqu’il s’agit de construire un écosystème autour d’un DEX, Shibaswap, et d’une série de NFT, avec en plus une offre de farming promise comme alléchante. De plus, les dernières transactions des whales relativisent le mythe d’une cryptomonnaie pour le peuple  mais montre qu’elle est surveillée par les gros investisseurs.

Faut-il suivre les whales ?

On sait que les whales ont une influence énorme sur le cours des cryptomonnaies, d’autant plus que chacune de leur transaction est publique de par la technologie blockchain. S’il n’est jamais bon que des whales possèdent une trop grosse part des tokens disponibles car elles pourraient faire chuter les prix, elles peuvent être aussi un facteur de stabilité.

Le premier danger n’est pas totalement à exclure car en dehors de ceux des plateformes d’échange, deux des plus gros portefeuilles détiennent chacun 8 % des tokens restant et, début novembre, un transfert de token équivalent à 2,3 milliards de dollars a fait chuter le cours de 11%. Mais les achats récents montrent qu’une vente généralisée de la part de ces whales est peu probable. Au contraire, ils peuvent être un facteur de consolidation du prix avant une future hausse. Il peut donc être intéressant de profiter à son tour de cette correction pour augmenter sa position sur ce token.

Quelques semaines après la poussée haussière du Shiba Inu et en pleine correction, plusieurs whales continuent d’investir dans le célèbre mème coin. Loin d’être inconsidérés, ces achats montrent la confiance qu’elles accordent à la communauté fédérée autour du Shiba Inu. Si ce pari est réussi, on peut s’attendre à une nouvelle pression haussière sur son cours dans les prochains mois.

 

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *