Edward Snowden met en garde les détenteurs de Bitcoin (BTC)

L’un des plus gros scandales politiques du 21è siècle : l’affaire Snowden ! Son protagoniste, Edward Snowden, s’est souvent exprimé à l’égard du Bitcoin et il nous paraissait important de vous présenter ses déclarations.

Retour sur une affaire haute en couleur

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Edward Snowden, sachez qu’il a pris tous les risques pour révéler au grand jour des dossiers top-secrets en 2013. Ex-employé de la NSA et de la CIA, il a dévoilé l’existence de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques. Attaqué en justice pour, entre autres chefs d’accusation, trahison, Edward Snowden réside depuis en Russie où il a obtenu un droit de résidence.

Et le Bitcoin dans tout ça ? 

J’y viens, j’y viens ! Fort de ses révélations à scandale, Edward Snowden a su susciter l’intérêt du grand public et se construire une communauté. Suivi par plus de 4.8 millions de gens sur Twitter, les statuts du lanceur d’alertes sont pour lui une véritable tribune. Il avait par exemple débattu sur Twitter du stimulus du gouvernement de Biden à 6000 milliards de dollars, expliquant en quoi il serait bénéfique pour le Bitcoin. Retour sur ses déclarations les plus emblématiques à propos du Bitcoin.

“A tous ceux qui conservent du Bitcoin, vous êtes sous surveillance!”

Fidèle à lui-même, le lanceur d’alerte a fait de la surveillance de masse son crédo. Il se justifie en expliquant que le registre de transactions publique de Bitcoin est une véritable mine d’or pour les gouvernements. En effet, même si l’absence de KYC sur bon nombre d’exchange semble garantir l’anonymat, Edward Snowden indique que les gouvernements peuvent quand même retrouver l’identité derrière les clefs publiques.

“Les cryptomonnaies sont faites pour rester, mais pas le Bitcoin”

A en croire Edward Snowden, Bitcoin présente bon nombre de failles critiques : sa transparence, sa sécurité, son taux de transaction et sa forte valeur spéculative. Son registre est la clef de voûte du projet qui, selon le lanceur d’alerte, posera des problèmes de scalabilité et de performances dans le futur.

“Qu’est ce que la valeur de Bitcoin”

Edward Snowden faisait ici un parallèle entre les monnaies fiduciaires et Bitcoin. En effet, la différence entre les deux réside selon lui dans le fait que les monnaies classiques sont soutenues par les états, quand le Bitcoin se veut décentralisé. Avec un nombre maximal de 21 millions, Bitcoin tend à devenir une réserve de valeur stable, avec cependant des problèmes d’expansion (on peut imprimer des billets à volonté, pas des Bitcoins, là est le cœur du débat).

“Bitcoin est lent”

L’américain n’est décidément pas tendre avec la crypto originelle. Ce postulat oppose une nouvelle fois Bitcoin aux services de paiements actuels. On estime que Bitcoin peut gérer sept transactions par seconde, contre des milliers pour les géants Visa et Mastercard. Il n’exclut cependant pas le fait que des évolutions sur Bitcoin puissent augmenter ses performances.

En conclusion, Edward Snowden a une opinion plutôt optimiste sur les cryptomonnaies. Cependant, Bitcoin devra évoluer s’il souhaite s’imposer comme référence mondiale. Enfin, à en croire le lanceur d’alerte, d’autres cryptomonnaies plus adaptées pour des solutions de paiement pourraient connaître un essor considérable dans les prochaines années.

Plus d’actions

Passionné d’innovation et de projets disruptifs, les technologies Blockchain ont rapidement attiré mon attention ! Je prends plaisir à évoluer dans cet écosystème bouillonnant et à en découvrir toutes ses facettes ! Pourquoi ne pas partager cela avec vous ?

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *