“Dogecoin sera la Meilleure des Cryptos” Selon Elon Musk

Dogecoin Elon Musk défend le Shiba memecoin

Dogecoin : Elon Musk revient à la charge pour défendre le memecoin

Le Dogecoin se trouve encore une fois encensé par Elon Musk. Ce dernier à déclaré que la mise à jour à venir sur Dogecoin allait rendre cette monnaie encore plus rapide. Un argument de poids, selon lui, face aux géants un peu lents que sont le Bitcoin et l’Ethereum. Il a soutenu une déclaration selon laquelle ce changement pourra faire du memecoin la monnaie la plus utilisée au monde.

Le Dogecoin, Monnaie Planétaire ?

Le PDG de Tesla est un personnage atypique. Et le Dogecoin lui correspond bien, c’est le moins qu’on puisse dire. L’entrepreneur à succès se fait largement remarqué sur la scène des cryptomonnaies pour ses prises de paroles qui sont parfois naïves, parfois délétères. Récemment, son cheval de bataille semble être le Dogecoin (DOGE), qu’il oppose volontiers aux leaders du marché. Cependant, de nombreux experts n’hésitent pas à lui rappeler que réduire les coûts et augmenter la vitesse en sacrifiant la sécurité n’est pas une bonne solution.

Notamment Palo Ardoino, CEO de Bitfinex :

Nous devons commencer à construire des fusées avec du papier et du crachat. Définitivement moins cher et plus léger. Bon... la sécurité ne sera pas la même mais c'est un compromis viable.

“Nous devons commencer à construire des fusées avec du papier et du crachat. Définitivement moins cher et plus léger. Bon… la sécurité ne sera pas la même mais c’est un compromis viable.”

 

Le Dogecoin pourrait-il devenir la monnaie la plus utilisé au monde ? Selon le Youtuber Matt Wallace, c’est possible. Grâce à la mise à jour à venir sur le token à l’effigie du chien shiba-inu. Cette mise à jour permettrait de réduire les frais et d’augmenter la puissance de la couche principale, first layer, de la blockchain Dogecoin.

Un argument repris par Elon Musk. Ce dernier s’est empressé d’ajouter que la first layer était celle qu’il fallait développer en priorité. Il a ensuite taclé le Bitcoin et l’Ethereum, qui essaye d’améliorer leurs second layer. Selon lui, seule la première compte, et il explique que les exchange joueront le role de second layer pour le Dogecoin.

BTC et ETH poursuivent un système de transaction multicouche, mais le taux de transaction de la couche de base est lent et le coût de la transaction est élevé. Doge a le mérite de maximiser le taux de transaction de la couche de base et de minimiser le coût des transactions, les échanges agissant de facto comme une couche secondaire.

BTC et ETH poursuivent un système de transaction multicouche, mais le taux de transaction de la couche de base est lent et le coût de la transaction est élevé.
Doge a le mérite de maximiser le taux de transaction de la couche de base et de minimiser le coût des transactions, les échanges agissant de facto comme une couche secondaire.

Une petite erreur de compréhension de la part du milliardaire, puisque le Lightning Network de Bitcoin est une solution first layer. Mais passons.

C’est donc une vision très centralisé des crypto monnaies qu’il a partagé. Dans celle-ci, les exchanges comme Binance et Coinbase occupent un rôle central. De plus, l’argument phare dans l’esprit du milliardaire serait la réductions des frais de transactions. Ce serait l’ultime moyen pour démocratiser les crypto monnaies et faire du Dogecoin la monnaie mondial.

Cependant, de nombreuses voix se sont élevées pour contredire le PDG de Space X et de Tesla. Il semblerait que la vision qui oppose Elon Musk et le reste de la communauté crypto tiennent dans un simple mot : décentralisation.

Le Dogecoin est une monnaie très largement centralisé. 10 adresses seulement possèdent 50 % de l’offre de ce memecoin. De plus, les mises à jours dont il parle ne vont que renforcer le pouvoir des nodes et donc des gros acteurs de la blockchain Dogecoin. En fin, avec sa supply quasiment illimité, c’est ni plus ni moins qu’une monnaie dette. Avec les mêmes dangers que l’euro et le dollar. Et tout l’univers monétaire et financier que les crypto essayent de combattre.

Les récents tweets d’Elon Musk au sujet du Dogecoin avaient permis à une petite poignée d’investisseurs de s’enrichir. Ces derniers jours, beaucoup de petits porteurs s’en sont pris au milliardaire. Ils lui reprochaient d’avoir jouer avec leurs économies et d’avoir tout simplement fait des pump and dump. Certains n’hésitant pas à appeler la SEC à l’aide. L’ironie de cette affaire est sans limite.

Toujours est-il que le Dogecoin n’as pas de projet réel et se contente de servir des intérêts spéculatifs. Même au seins de la communauté, les détenteurs de ce coin espèrent simplement le prochain tweet d’Elon Musk qui pourrait les rendre riche. Et ils HODL leurs tokens malgré la chute de 70 % depuis l’ATH.

A Quoi Joue Réellement Elon Musk ?

L’attitude de l’entrepreneur a de quoi interpeller. Son entreprise Tesla possède toujours une quantité importante de Bitcoin. Difficile de croire que le PDG ait pris une position aussi large sur l’or numérique pour ensuite commencer à comprendre comment fonctionne une blockchain. De plus, la technologie du Bitcoin est ce qui lui confère une solidité et une sécurité unique au monde. Tout le contraire de Dogecoin, qui est une blague selon ses propres développeurs.

En communicant via Twitter, l’homme ne s’adresse pas aux développeurs. Il se contente de jeter des os à ronger à la twittosphère, qui n’est pas forcement constituée des investisseurs les plus éclairés.

Qui est Leader du Marché ?

Pour Goldman Sachs, Ethereum est le projet le plus intéressant. C’est la célèbre banque qui s’est fendu d’un rapport cette semaine soulignant la puissance de la technologie et du réseau de sa blockchain. Le projet est, selon leurs analystes, le projet le plus sérieux et le plus riche. En particulier grâce aux smarts contracts et à leurs applications. Par ailleurs, le nombre de développeurs qui travaillent sur ce projet via l’Ethereum fondation est inégalé. La plus part des innovations permises dans le domaine de la blockchain sont des applications du dixième de la mise à jour d’Ethereum, qui avance chaque jour.

Difficile de croire que le monde entier se trompe et que seul Elon Musk, qui à découvert la blockchain récemment, détienne la vérité. L’homme est plutôt un adepte de la manipulation de marché, comme il avait l’habitude de le faire avec son entreprise Tesla. Il avait ensuite reçu les foudres de la SEC et des actionnaires, et depuis il n’a plus le droit d’utiliser twitter sans l’accord des avocats de son entreprise. Autant dire que ses déclarations devraient être prises avec des pincettes. Comme il l’a lui même déclaré : ”

Heading back into the factory, so that’s enough for now. Don’t take my Tweet too seriously. For one thing, it’s called a “Tweet”.

“Je retourne à l’usine, donc c’est assez pour le moment. Ne prenez pas mon Tweet trop au sérieux. D’abord, ça s’appelle un “Tweet”.”

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *