Dogecoin, objectif 1 dollar et le statut de stablecoin

Dogecoin se stabilise désormais aux alentours de 0,60 dollar. Mais pour un de ses grands partisan, Mark Cuban, le DOGE peut viser un dollar et le rang de stablecoin.

Après l’euphorie du début de semaine, Dogecoin semble à présent se stabiliser. La valeur avoisine cependant encore 0,60 dollar. Le DOGE se situe donc bien au-delà de son précédent ATH de 0,44 dollar.

La hausse est donc plus que significative pour le token, qui écrase toutes les autres cryptomonnaies en termes de performances. Sur l’année, elle affiche même 14.000% de croissance (23.000% sur un an). Mais jusqu’où peut-elle encore progresser ?

Le Dogecoin, la crypto volatile sage comme un stablecoin

Pour Mark Cuban, entrepreneur milliardaire et patron de la licence NBA des Mavericks, la hausse n’est pas achevée. Grand promoteur du DOGE, en particulier sur les réseaux sociaux, il prédit un cours d’un dollar.

Sa valeur devrait ensuite se stabiliser à ce niveau. Le Dogecoin, la plus volatile des cryptomonnaie, stable ? C’est le scénario imaginé par le milliardaire. Mais c’est justement cette volatilité qui suscite un tel intérêt des investisseurs.

« Je pense qu’il pourrait se stabiliser à 1 dollar et devenir une sorte de stablecoin, où vous pouvez l’utiliser, l’économiser, mais où il restera fixé », pronostique-t-il lors de l’Ethereal Virtual Summit de Decrypt.

Dogecoin peut-il avoir un avenir, et même un présent, sans cette volatilité ? C’est ce que veut croire Mark Cuban. Que les investisseurs se rassurent cependant. La stabilité n’est pas pour tout de suite. Quand alors ? Mystère.

5,2 milliards de nouveaux DOGE par an

« Pendant un certain temps, il va descendre à 60, 70, 80 [cents]. Mais à long terme, je pense qu’il pourrait se fixer à 1 dollar, c’est mon avis. Mais ce n’est qu’une supposition », conclut-il, prudemment.

L’évolution du cours du Doge est de toute façon limitée par l’offre de jetons. Contrairement par exemple au Bitcoin, le nombre de token est illimité. Du moins presque. Chaque année, 5,2 milliards de nouveaux dogecoins sont ainsi créés.

Mais hormis la spéculation pure, le Doge présente-t-il un quelconque intérêt ? Oui, répond Mark Cuban sans hésiter. « Le DOGE devient plus qu’une commodité en tant que monnaie », soutient-il. La boutique des Mavericks accepte ainsi les paiements en Doge, qui devancent BTC et Ether.

Ces achats ne semblent pourtant pas aujourd’hui être le premier usage de la cryptomonnaie. Le Dogecoin n’est pas non plus l’actif de monsieur tout le monde. Les tokens se concentrent entre quelques très grands investisseurs.

Cuban serait-il du lot ? Et ses prises de parole ne visent-elles pas ainsi à faire grimper encore plus le cours ? La grande fortune s’en défend. Il assure n’en détenir que pour “quelques dizaines de milliers de dollars“. Il s’agit toutefois du Doge dépensé dans ses boutiques.

« Les gens pensent que je possède des millions de dollars de Dogecoin. Ce n’est pas le cas », réfute-t-il. Cuban exclut catégoriquement toute pratique de pump. « Je n’essaie pas de pomper quoi que ce soit pour pouvoir faire un gros paquet d’argent. Je n’ai rien vendu, donc il n’y a pas de pump du tout. »

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *