Dogecoin fait son cinéma chez AMC, mais pas assez pour monter

Le Dogecoin pourra être utilisé comme monnaie si Elon Musk fait réduire les frais

Le Dogecoin pourra devenir une monnaie courante pour acheter des billets de Cinéma. Mais des Changements doivent d’abord avoir lieu.

La chaine américaine de cinéma AMC va accepter les paiements en cryptomonnaies, dont Dogecoin. Une réponse à l’appel de la communauté du DOGE. Le cours frémit tout juste.

Contrairement à d’autres crypto-actifs, Dogecoin n’a pas pleinement bénéficié de la hausse des cours en août. Certes, sa valeur remontait au-dessus des 0,30 dollar, mais seulement provisoirement. En septembre, le prix du DOGE redescendait.

D’autres mème coins lui volent clairement la vedette. Il s’agit en particulier de Shiba Inu. Sa possible intégration par le broker Robinhood, qui a construit sa popularité grâce au DOGE, illustre parfaitement ce renversement.

Payer son entrée de ciné avec Dogecoin

Pire, Elon Musk, à qui Dogecoin doit l’explosion de son cours en 2020, lui fait des ‘infidélités’. Ses tweets propulsent ainsi Shiba. Tout n’est pas noir dans la communauté Dogecoin néanmoins. Actuellement, le cours enregistre une hausse de 22% sur 7 jours.

A 0,24 dollar, il poursuit une reprise entamée à la toute fin du mois de septembre. La valeur du DOGE se situait alors sous les 20 cents. Comme le soulignaient Musk et les créateurs de la cryptomonnaie, celle-ci a besoin de nouveaux usages.

Les moyens de paiement sont un de ces usages. Et dans ce domaine, Dogecoin va pouvoir bénéficier du coup de pouce d’AMC aux États-Unis. L’enseigne de cinéma va s’ouvrir aux paiements en cryptomonnaies.

AMC compte 620 salles sur tout le territoire américain. L’entreprise est aussi présente en Europe via un réseau de 358 salles. Mais celles-ci ne sont pas encore concernées. Le PDG d’AMC annonçait en revanche le 6 octobre que le Dogecoin arrivait officiellement comme moyen de paiement.

Pour l’offrir à ses clients, la firme s’associe à BitPay Wallet. Les clients pourront donc alors régler l’achat de cartes cadeau (jusqu’à 200 dollars par jour) via du DOGE. Ces cartes permettront ensuite d’acheter ses billets dans les salles de ciné.

Une communauté DOGE active, mais pas le cours

Adam Aron, le patron d’AMC, n’entend pas cependant se limiter au seul Dogecoin. La société faisait savoir auparavant qu’elle accepterait d’ici la fin d’année quatre autres cryptomonnaies. Et pas de surprise puisqu’on retrouve Bitcoin (BTC), Ether (ETH), Litecoin (LTC) et Bitcoin Cash (BCH).

Mais Dogecoin bénéficie bien, au moins sur le plan de la communication, d’un traitement de faveur. Les adeptes des réseaux sociaux ne seront pas étonnés. Ils se souviendront du sondage très populaire lancé par Aron en septembre.

Le dirigeant souhaitait mesurer l’intérêt pour un paiement en Dogecoin dans ses salles. Son message totalise plus de 6 millions de vues et 140.000 votes. Et c’est le oui qui l’emportait largement. Il est vrai que la communauté du Doge sait se mobiliser.

Cela suffira-t-il à faire de nouveau grimper le cours de Dogecoin ? Les derniers mois démontrent que l’effet communautaire ne suffit plus. Son succès, le DOGE le devait d’abord à sa capacité à générer de considérables plus-values. Les investisseurs espèrent sans doute un successeur aussi généreux. Pourquoi pas Shiba Inu ?

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *