Des rumeurs autour de la création d’un stablecoin au Salvador créent la confusion

Confusion autour des rumeurs sur la création d'un stablecoin au Salvador 101
Source: Adobe/tostphoto

Une économiste salvadorienne s’est attaquée au président Nayib Bukele et à ses jeunes frères jumeaux, après la circulation de rumeurs selon lesquelles la famille Bukele planifierait secrètement le lancement d’un stablecoin et d’un portefeuille crypto.

Selon le site ElSalvador.com du quotidien El Diario de Hoy, l’économiste Tatiana Marroquín, qui s’est ouvertement opposée au président Bukele et à la loi qui doit rendre le Bitcoin (BTC) légal en septembre – a déclaré que “cette loi ne serait qu’un simple ornement” si un jeton géré par le gouvernement venait à voir le jour.

Vendredi, El Faro, un journal en désaccord avec Bukule et son régime, a affirmé avoir eu accès à des vidéos de conférences téléphoniques entre Ibrajim et Yusef Bukele s’entretenant avec des investisseurs potentiels de projets tels que WhizGrid, Cardano (ADA) et Algorand (ALGO) au sujet d’un jeton émis par le gouvernement appelé “collon dollar”, et d’une application de portefeuille gérée par l’État. Les deux hommes auraient prétendu représenter leur frère au cours de ces discussions et le journal a ajouté qu’il avait vu des documents étayant les affirmations des vidéos.

Le rédacteur en chef d’El Faro, Daniel Lizárraga, a été expulsé du Salvador au début du mois suite à un conflit entre le journal et le régime Bukele.

El Faro a cité un porte-parole du gouvernement qui a déclaré que le projet de stablecoin avait été “écarté”, mais le journal a également cité une source anonyme qui a déclaré que le projet était toujours en cours.

Marroquín a ajouté que si ce projet se concrétisait, il pourrait entraîner des perturbations majeures. Elle a déclaré :

“Nous serions confrontés à tous les effets économiques de l’émission d’une nouvelle monnaie et de la dédollarisation, bien que de manière moins agressive. Cependant, il s’agirait en fin de compte de la création d’un outil de politique monétaire. Cela affecterait tous les facteurs économiques qui soutiennent actuellement la dollarisation.”

Sur Twitter, Mme Marroquín a fait remarquer qu’il y avait un “conflit d’intérêts” dans cette affaire, affirmant qu’il était évident que “la moitié de la famille Bukele gère des fonds publics.”

En juin, elle avait houspillé un Bitcoiner basé au Mexique qui lui avait conseillé d'”étudier” la cryptomonnaie “parce que vous ne comprenez pas le Bitcoin” :

“Vous devriez […] arrêter de me recommander d’étudier l’économie de mon propre pays, alors que la seule chose que vous comprenez est probablement le mot “Bitcoin”.”

El Diario de Hoy a également cité le coordinateur du Centre consultatif juridique et anticorruption (ALAC), Wilson Sandoval, qui a déclaré que ce stablecoin serait “une décision non démocratique, basée sur une expérience technique inexistante et une totale ignorance économique.”

Sandoval a ajouté :

“Les Salvadoriens n’ont pas voté pour que les frères de Bukele mettent en œuvre des politiques publiques”.

Il a également opiné qu’un stablecoin géré par le gouvernement pourrait “être désastreux en termes économiques, puisque les acteurs impliqués ne représentent que des intérêts personnels et commerciaux” et ne seraient pas destinées “à améliorer réellement la situation économique des ménages salvadoriens.”

Ailleurs, d’autres médias, généralement hostiles à la fois à Bukele et à la loi sur le Bitcoin, continuent de diffuser les commentaires des détracteurs de la nouvelle loi.

Rubén Zamora, ancien ambassadeur salvadorien aux États-Unis et aux Nations Unies, a écrit dans un éditorial de La Prensa Gráfica, pour exprimer son mépris à l’égard de la campagne publicitaire gouvernementale récemment lancée pour vanter les vertus du BTC.

M. Zamora a écrit que les efforts “pour nous convaincre que le Bitcoin est notre salut” cherchent également à vilipender les banques.

Il a ajouté que les références “libertaires” du BTC en tant qu’instrument monétaire étaient “illusoires”, car les gouvernements ont déjà “commencé à le réglementer.”

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h” et “Investir dans Bitcoin“.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *