Des hackers lancent une attaque DDoS contre Bitcoin.org et exigent 0.5 BTC

Bitcoin.org a été victime d’une attaque DDoS, une attaque consistant surcharger le trafic d’un site web pour le rendre indisponible. Les hackers ont ensuite exigé une rançon de 0.5 Bitcoin (BTC).

Phone and bitcoin symbol

“C’est une attaque très écrasante, c’est une lutte à gérer, et je ne sais pas combien de temps nous serons en panne” a déclaré Cøbra, pseudonyme du propriétaire de Bitcoin.org. Il a précisé : “Je ne pense pas avoir été aussi offensé depuis un moment. Une racaille ingrate.” 

Bitcoin.org donne depuis 2018 des informations sur les utilisations possibles du Bitcoin, mais aussi sur les exchanges où il est possible d’en acheter.

Habituellement, les attaques DDoS visent les exchanges de cryptomonnaies. En 2020, des attaques ont ciblé OKEx, Bitfinex ou encore Binance. Le PDG de Binance, Changpeng Zhao, avait d’ailleurs indiqué que l’attaque avait été élaborée par ses concurrents non pas dans le but de lui voler de l’argent, mais plutôt de porter atteinte à sa réputation.

Cibler un site informatif comme Bitcoin.org est inhabituel parce qu’il ne contient pas de données sur les utilisateurs ou les fonds. Il rassemble des informations open source sur la blockchain Bitcoin et la cryptomonnaie. En décembre, le site avait déjà fait l’objet d’une attaque similaire qui avait empêché les utilisateurs d’accéder au logiciel Bitcoin Core pendant plusieurs heures.

Quel jugement pour Bitcoin.org dans le procès contre Craig Steven Wright ?

Le site Bitcoin.org a également fait parler de lui au niveau juridique ces dernières semaines. Craig Steven Wright, qui prétend avoir créé le Bitcoin, a menacé le site de poursuites, en invoquant une violation du droit d’auteur pour avoir hébergé le libre blanc Bitcoin. La semaine dernière, la Haute Cour de Londres a statué en sa faveur. Cøbra, ne souhaitant pas révéler sa véritable identité et se montrer publiquement, n’a pas constitué de défense contre son accusateur. “Je ne me suis pas présenté parce que se défendre contre des bêtises est une perte de temps”, avait déclaré Cøbra pour se justifier.

Suite à ce procès, Bitcoin.org a supprimé l’accès au livre blanc Bitcoin pour toutes les adresses IP basées au Royaume-Uni. L’univers crypto semble en 2021 toujours être un secteur à risque.

Plus d’actions

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *