Des analystes de JP Morgan vantent le staking de l’Ethereum 2.0

Dans un rapport publié au cours de la semaine, deux analystes de JP Morgan ont affirmé que le staking représente une source de revenu important pour les investisseurs cryptos.

“Le staking génère pas moins de 9 milliards de dollars par année aux investisseurs de l’industrie cryptographique”: peut-on lire dans le rapport. Le Proof of Stake ne représente pas uniquement une opportunité en termes d’investissement mais c’est aussi une bien meilleure solution environnementale comparé au mining, confirment les analystes.

La mise à jour de l’Ethereum 2.0 au staking représenterait un point culminant pour le mécanisme car cela pourrait inciter d’autres cryptos de l’industrie qui utilisaient le PoW à migrer vers le PoS.

Moins de risques pour plus de profits

Le rendement obtenu par le staking peut atténuer le coût d’opportunité de la possession des crypto-monnaies par rapport à d’autres investissements dans d’autres classes d’actifs, comme le dollar américain, les bons du Trésor américain ou les fonds du marché monétaire, dans lesquels les investissements génèrent un rendement nominal positif.

Dans un bear market où le Bitcoin, l’Ethereum et le Dogecoin, ont déjà perdu plus de 50% par rapport à leur ATH. Staker les cryptos paraît être une bonne option d’investissement.

L’exchange Gemini a fait savoir que les investisseurs peuvent recevoir 7,4% de rendement sur les cryptos stakés sur leur plateforme. Dernièrement, Coinbase a annoncé qu’il offrirait 4% aux Holders de l’USDC. D’après les données fournies par stakingrewards.com, le rendement du staking des cryptomonnaies comme le BNB ou Solana varie entre 4 à 10%. 

Les rendements de staking doubleront avec le lancement d’Ethereum 2.0

Les analystes ont affirmé dans le rapport que les intérêts générés de l’activité de staking pourraient doubler à 20 milliards après le lancement d’Ethereum et même encore passer à 40 milliards d’ici 2025.

Actuellement, les cryptos qui utilisent le mécanisme de PoS ne représentent que 10,7% du secteur avec une capitalisation de 150 milliards de dollars. Le passage de L’Ethereum au staking ne fera pas passer uniquement une crypto de plus au mécanisme, il va créer un effet d’adoption du PoS chez les autres projets cryptomonnaies. D’où, l’explication de la hausse du rendement de l’activité de staking évoquée par les analystes dans le rapport.

Coinbase pourrait bien profiter de cette hausse. Les experts estiment que les revenus de staking de l’Exchange pourraient passer de 10,4 millions de dollars en 2020 à 200 millions de dollars en 2022.

Les défis à relever 

Le staking, élément intégré de l’écosystème cryptos, voit aussi son avenir dépendre de la performance du secteur des cryptomonnaies comme le minage. Les analystes ont souligné l’importance que revêt un secteur en bonne santé pour le rendement du staking. Si les cryptos ne cessent de baisser en bourse, à quoi servirait le staking?

L’autre problème posé dans le rapport par les experts: l’occurrence de l’inflation. Plus les investisseurs participent au staking, moins seront les récompenses sur le réseau car la valeur marginale d’un nouveau jeton deviendrait plus faible. Un de nos confrères à Forbes.com croit que pour prévenir cette situation, les cryptomonnaies doivent mettre en place des mécanismes de contrôle d’inflation stricts comme Solana.

 

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *