Decentraland organise un festival 100 % virtuel pour l’Ethereum (ETH)

Très bientôt se tiendra un festival de musique unique en son genre. Il est si particulier qu’il suscite une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Il s’agit du festival de musique organisé par Decentraland. Jusque-là, rien d’extraordinaire. Mais quand on apprend que ce festival sera basé sur Ethereum (ETH), forcément, ça nous impressionne !

KONSKIE, POLAND - November 17, 2018: Decentraland (MANA) cryptocurrency logo displayed on smartphone

Un festival avec des récompenses pour les participants

Entre 2020 et 2021, la situation sanitaire dans le monde n’a pas été très agréable. En raison de la pandémie de la Covid-19, de nombreux événements ont dû être annulés ou reportés. Heureusement, les vaccins sont venus au secours de l’humanité. Une chose est certaine : la Covid-19 ne risque pas d’empêcher la tenue du festival de musique de Decentraland. Un festival fait par des fans de l’Ethereum (ETH) et pour des fans de l’Ethereum (ETH). Ce sera une réalité… virtuelle !

L’événement aura lieu le dimanche 11 juillet 2021 au siège virtuel de KnownOrigin dans Decentraland. Ses organisateurs annoncent que les participants auront droit à des prestations de quelques groupes de musique électronique : Ookay, SNBRN, Autograf, Win and Woo, etc.

Il n’y aura pas que de la musique à l’occasion de cette fête dans le monde virtuel. Les participants pourront également recevoir des récompenses, des cadeaux NFT. Par exemple, ils recevront des tokens POAP (Proof of Attendance Protocol). Ces tokens pourront être affichés sur leur profil Decentraland. Par ailleurs, ils pourront acquérir des vêtements exclusifs, dont un blouson et un chapeau. Et tout cela, ce sera virtuellement, bien sûr.

Un intérêt réel pour Decentraland

Decentraland est une plateforme de réalité virtuelle interactive open-source utilisée par des milliers de personnes. Lancée en 2017 sous forme de jeu, elle compte plus de 100 000 utilisateurs dans le monde, selon NBC, ce qui prouve qu’elle suscite de l’intérêt chez les utilisateurs de l’ETH.

Dans le jeu, les utilisateurs ont la possibilité d’effectuer des transactions, de conclure des achats et de réaliser d’autres opérations en utilisant la monnaie électronique MANA basée sur ETH.

Durant le mois de juin, Boson Protocol (BOSON), qui transforme les objets physiques en NFT, a payé environ 704 000 $ en MANA pour acheter une parcelle de terrain dans le jeu. Avec cette parcelle, la firme prévoit de bâtir un centre commercial qui reliera Decentraland aux magasins du monde réel. Si ce projet se réalise, ce serait une première.

Une autre société a, elle aussi, fait confiance au jeu virtuel. Republic Realm, une firme spécialisée dans l’investissement en immobilier virtuel, a payé 913 000 $ pour acquérir un terrain numérique.

Un festival de musique 100 % virtuel auquel participeront des groupes de musique électronique. Decentraland semble avoir trouvé la recette pour accroitre l’intérêt autour de son univers. Cet événement auquel prendront part des milliers de personnes s’annonce déjà grandiose.

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *