Darknet : la marketplace Joker’s Stash ferme après avoir ramassé 1 milliard de $ en cryptomonnaies

Satoshi Nakamoto est-il un adepte du darknet ? Le Joker’s Stash se “déconnecte” et s’en va avec un trésor de 1 milliard de dollars en cryptos.  

Une retraite à 1 milliard de dollars

De nombreux articles indiquent que le plus grand marché du darknet en termes de vente de cartes de crédit et d’identité volées, le Joker’s Stash, a fermé ses portes après 6 ans de service.

Selon Elliptic, le site a gagné plus d’un milliard de dollars en cryptomonnaies. Le 15 janvier 2021, les administrateurs de Joker’s Stash annoncent que le site pourrait être mis hors ligne le 15 février 2021.

Elliptic a cependant surveillé le site, et a révélé qu’il a été finalement mis hors ligne le 3 février 2021.

Au mois de juillet 2020, le propriétaire du Joker’s Stash a été infecté par le coronavirus, et avait du être hospitalisé pendant 7 jours.

Les clients de Joker’s Stash avaient commencé à se plaindre, et avoir des problèmes avec les données des cartes et la fiabilité des informations d’identité.

Un départ sans retour

Krebs on Security et Gemini Advisory ont publié des rapports contenant une analyse détaillée des opérations de Joker’s Stash.

Selon Gemini Advisory, le volume d’activités sur le site a enregistré une « forte baisse », lorsque l’administrateur fut infecté par la covid-19 et durant les semaines suivantes.

Le 16 décembre 2020, Interpol et le département de la Justice américaine avaient saisi un certain nombre de serveurs.

Mais tout comme The Pirate Bay, le Joker’s Stash avait mis en place une nouvelle infrastructure assurant la continuité de ses activités.

Les administrateurs du Joker’s Stash avaient promis de laisser la « boutique » ouverte pendant encore 30 jours.

Ils ont même averti les internautes afin qu’ils ne tombent pas dans le piège des faux Joker’s Stash qui pourraient voir le jour dans le futur. Le Joker’s Stash a écrit en majuscules qu’il « n’ouvrirait plus jamais ».  

Les entreprises criminelles du darknet continuent de salir l’image des cryptomonnaies : 1 milliard de dollars de gains mal acquis en cryptos, 1 milliard de raisons supplémentaires d’interdire les cryptomonnaies pour Janet Yellen. Avec ou sans les cryptomonnaies, le darknet existera toujours. Les administrateurs du Joker’s Stash pourront-ils profiter d’une retraite dorée au soleil ? Les exchanges ne risquent-ils pas de coopérer avec les autorités, gelant les cryptos transitant sur leur plateforme ? Oui, la décentralisation peut protéger les criminels, mais elle protège également les droits fondamentaux des honnêtes citoyens.

Plus d’actions

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *