DAOventures simplifie l’accès à la DeFi

Pour une DeFi sans défis pour ses utilisateurs : ce projet veut simplifier la DeFi pour les investisseurs débutants. Il conseille notamment ces derniers quant aux meilleurs placements, pour maximiser les rendements, tout en réduisant le plus possible les risques.

Un conseiller DeFi pour exploser l’adoption du secteur

DAOventures est un robot-conseiller personnel dont la mission est de simplifier l’accès à la finance décentralisée.

Les débutants peuvent ainsi investir dans la DeFi sans avoir à apprendre les détails techniques des protocoles, tout en leur épargnant la recherche ardue de projets avec les meilleurs rendements.

DAOventures est décrit comme un « gestionnaire de fonds DeFi automatisé » ; il vise à maximiser les gains, et à minimiser les risques. DAOventures démystifie la DeFi, et réduit les barrières à l’entrée du secteur.

Les investisseurs potentiels doivent fournir des liquidités à un pool d’investissement. DAOventures recherche en retour les placements avec les meilleurs rendements.

1 000 DVG pour voter

DAOventures dispose des qualités suivantes :

  • simplicité : les utilisateurs peuvent choisir parmi une gamme d’opportunités d’investissement, à partir d’un tableau de bord intuitif et facilement compréhensible ;
  • sécurité : le code est soumis à un audit de sécurité, à un examen en open-source, et à un test d’intrusion ;
  • crédibilité : l’équipe derrière DAOventures est aussi transparente que son code – pas d’anonymat ;
  • accessibilité : un modèle de pool d’investissement commun permet aux utilisateurs d’économiser sur les frais de transaction sur Ethereum (ETH).

Le DAOventures dispose d’un token de gouvernance, le token DVG, conférant une voix pour voter à ses détenteurs. Chaque votant doit cependant disposer d’un minimum de 1 000 DVG pour qu’il puisse exercer ce droit.

Les tokens DVG peuvent être uniquement acquis via le staking en utilisant le contrat intelligent de DAOventuresun bon “exercice” pour les débutants dans la DeFi.

Les banques ont bien leur conseiller-client, pourquoi pas la DeFi ? Cette dernière doit donc gagner en simplicité pour attirer de nouveaux investisseurs – on n’investit pas dans ce qu’on ne comprend pas. Chaque projet doit également faire l’effort d’utiliser des jargons faciles à comprendre, ou d’expliquer le plus simplement possible, les termes qui peuvent constituer un blocage pour les investisseurs débutants. Certains termes en anglais ne doivent pas être traduits littéralement en français : de la « forge » ou une « ferme » dans la finance, ça fait quand même bizarre ! The Coin Tribune n’est pas un robot – ni un conseiller d’ailleurs – mais, le média s’efforce d’éduquer ses lecteurs aux différents rouages de la finance décentralisée.

Plus d’actions

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *