Comment dépenser ses ether (ETH) ?

Il existe de nombreuses options différentes pour utiliser vos ETH. Si certaines semblent assez évidentes, d’autres sont un peu plus surprenantes. Dans cet article, nous allons vous lister plusieurs options qui sont à votre disposition pour dépenser vos ether.

Les vendre sur un site d’échange ou pour acheter d’autres cryptomonnaies

Même si cela semble évident, il convient toutefois de mentionner cette possibilité, car il s’agit bien d’une façon de dépenser ses Ethereum. Lorsque vous avez réalisé des profits, ou même des pertes, vous avez toujours la possibilité de vous rendre sur un des exchanges mentionnés ci-dessus pour vendre vos ETH.

Une fois sur la plateforme, vous avez deux possibilités. Vous pouvez les vendre contre de l’argent fiat (euro, dollar, etc.) et ensuite retirer cette somme sur un compte en banque, ou bien vous pouvez décider d’utiliser vos Ethers pour acheter d’autres actifs numériques.

Faites bien attention à choisir une plateforme de vente sérieuse et fiable lorsque vous désirez dépenser vos Ether. Afin d’éviter toute escroquerie potentielle, nous vous conseillons vivement de ne faire vos transactions que sur les exchanges que vous pouvez trouver dans notre liste ci-dessus.

Les utiliser pour participer à une Initial Coin Offering (ICO)

Ethereum a été pendant très longtemps la seule blockchain qui permettait aux nouveaux projets de lever des fonds lors d’une ICO. Du fait de la possibilité de programmer des smart contract sur la blockchain Ethereum, il était ensuite facile de distribuer de façon automatique les jetons représentant les parties prenantes dans le projet à une date précise en fonction du montant dépensé en ETH.

Même s’il y a désormais plus de concurrence et que d’autres blockchains sont désormais utilisées pour lancer une ICO, Ethereum reste quand même très populaire pour ce cas d’usage. C’est pour cela qu’il vous faudra la plupart du temps des ethers pour réussir à prendre part à un levée de fond virtuelle.

Faites toutefois attention aux projets dans lesquels vous investissez lors d’une ICO. En effet, de nombreux acteurs malhonnêtes utilisent cette méthode pour lever des fonds car elle est soumise à moins de contraintes réglementaires.

De ce fait, de nombreuses arnaques voient régulièrement le jour et on peut dire qu’au moins 95% des projets qui ont vu le jour via une ICO n’aboutiront jamais. Parfois, un membre de l’équipe derrière le projet partira directement avec la caisse, mais dans la plupart du temps, l’équipe va faire semblant de bosser sur le projet et dire qu’il n’a pas abouti. Soyez donc prudents et faites une analyse très poussée avant de vouloir dépenser vos ETH dans une ICO.

Jouer sur un casino Ethereum

Une autre option pour dépenser vos ETH est de vous rendre sur un casino Ethereum. Le concept est le même que sur les casinos en ligne classiques, sauf que vous pourrez y jouer en utilisant vos ethers.

Soyez également prudent lorsque vous jouez pour de l’argent en ligne. Le jeu peut comporter des risques pour certaines personnes et vous pouvez perdre des ethers lors de vos parties. Il n’y a aucune certitude de réaliser des gains en jouant sur un casino car le facteur chance possède un impact énorme sur le court terme, même en utilisant de bonnes stratégies.

En plus du risque inhérent à tous les jeux de hasard en ligne, il y a également les risques de tomber sur des opérateurs malhonnêtes et sans scrupule qui ne chercheront qu’à dérober vos actifs numériques. Si vous jouez sur la mauvaise plateforme, vous n’aurez aucune possibilité de pouvoir retirer vos gains éventuels par la suite.

Choisissez donc un casino Ethereum sûr et fiable (insérer lien). Pour cela, nous vous conseillons vivement de consulter notre article et de n’utiliser qu’un des casinos que nous avons déjà testé et analysé afin que vous ne tombiez pas sur une escroquerie.

Acheter des biens et des services sur les sites qui acceptent les paiements en ETH

Si vous désirez faire du shopping en ligne, de plus en plus de sites de vente acceptent les paiements avec des actifs numériques, dont l’Ethereum. Si cela n’était pas encore fort répandu il y a quelques années, cette méthode de paiement commence à arriver sur de nombreuses plateformes.

Bien sûr, le nombre de sites qui acceptent les ethers à l’heure actuelle est encore peu nombreux, mais on constate une énorme progression et la tendance ne semble pas prête de s’arrêter.

Il est difficile de savoir comment les choses vont évoluer, mais il est réaliste de penser que toutes les plateformes de vente un minimum intelligentes finiront pas accepter l’Ethereum comme moyen de paiement ou d’autres cryptomonnaies.

Payer dans la vie réelle dans les rares enseignes qui acceptent Ethereum

Ce raisonnement s’applique également dans la vie réelle. Cependant, les boutiques qui acceptent les paiements en ETH sont très peu nombreuses, surtout dans un pays comme la France ou la Belgique.

Si on fait un parallèle avec un pays comme la Corée du Sud, qui est généralement en avance d’une dizaine d’année d’un point de vue technologique sur nos pays européens, on peut aisément penser que de plus en plus d’enseignes ne finiront pas accepter que vous puissiez régler vos achats dans la vie réelle avec des ethers.

Cependant, cela ne sera pas du jour au lendemain. En effet, les boutiques devront tout d’abord s’équiper d’un terminal spécial qui permet d’accepter les paiements avec des devises numériques. Ensuite, il faudra probablement que vous possédiez un wallet qui soit compatible avec ces terminaux de paiement.

Au début, il y a fort à parier que plusieurs concurrents entreront sur le marché pour proposer ce mode de paiement aux magasins. Il faudra donc sûrement avoir un wallet spécifique à chaque enseigne et cela ne sera pas pratique du tout. Toutefois, avec le temps, les choses devraient s’harmoniser et il sera sans doute même possible de payer avec des Ether sur le même terminal qui accepte les cartes bancaires.

Utiliser une carte de crédit spéciale qui permet de payer avec des ether

De nombreuses crypto-banques, si on peut les appeler comme ça, voient le jour. Certaines proposent des services de prêt, d’autres de vous rémunérer si vous déposez chez elles, etc. Toutes n’offrent pas les mêmes services et chacune possède ses propres spécificités avec ses forces et ses faiblesses.

Parmi ces banques cryptos, on en trouve certaines qui proposent à leurs utilisateurs de recevoir une carte bancaire de type MasterCard ou Visa qui permet de payer dans la vie réelle dans tous les endroits qui acceptent ces moyens de paiement.

Lorsque vous effectuez un paiement avec votre carte bancaire crypto, celle-ci convertira au taux du jour le montant de votre paiement par rapport à une crypto donnée, comme l’Ether par exemple. Le montant que vous dépenserez en euro ou en dollar sera débité de son équivalent en ETH sur votre compte.

Ces cartes existent déjà à l’heure actuelle et sont plutôt intéressantes. Cependant, les frais sont un peu élevés et il vaut mieux attendre encore un peu que plusieurs concurrents arrivent sur le marché afin de faire baisser les frais de transaction pour les utilisateurs.

Ne rien dépenser et hodl vos Ethereums

Il vous reste également une option très intéressante à considérer si vous pensez que les cryptomonnaies représentent l’avenir : ne pas les dépenser et hodl vos Ether (les garder).

La marge de progression de la capitalisation d’Ethereum est très importante, surtout lorsque la version 2.0, qui fera en sorte que la blockchain fonctionne selon un système de proof-of-stake à la place d’un système de proof-of-work, sera déployée.

En effet, cette nouvelle version devrait permettre de résoudre quelques-uns des problèmes qui sont actuellement rencontrés par Ethereum, comme le faible nombre de transactions qu’il est possible d’effectuer à la minute (une quinzaine), des frais de transaction élevés lorsque le réseau est congestionné et le temps d’attente pour qu’une transaction soit effectuée d’un wallet à un autre.

De ce fait, cela devrait permettre d’améliorer le fonctionnement de la blockchain ETH et attirera de nombreuses entreprises à recourir aux services d’Ethereum, plutôt que de devoir programmer leur propre blockchain avec les coûts astronomiques qui y sont liés.

Cependant, gardez à l’esprit qu’Ethereum 2.0 est toujours en cours de déploiement et qu’il est possible, même si cela est extrêmement peu probable, que quelque chose vienne perturber sa mise en place sur le marché.

Conclusion sur la dépense des Ethereum

Voici donc quelques exemples de la façon dont vous pouvez effectuer des dépenses en Ethereum. Comme nous l’avons vu, vous avez le choix entre plusieurs options différentes et il est sûr qu’au moins une d’entre elles vous conviendra.

Gardez également à l’esprit que nous ne sommes qu’au début de l’ère des cryptommonaies. Cette industrie est encore jeune, est loin d’être mature et, surtout, n’est pas encore connue par le plus grand nombre. Il faudra encore plusieurs (dizaines) d’années pour que ce moyen de paiement devienne populaire.

Les méthodes que nous vous avons introduites possèdent néanmoins quelques désavantages, comme le fait que cela vous coûtera des frais lors de vos transactions. Dans certains cas, il sera par exemple plus intéressant de convertir vos ethers en euro au lieu d’utiliser un service qui le fait à votre place. Aussi, si vous croyez vraiment au futur de l’Ethereum, il est peut-être intéressant de garder tous vos ETH afin d’espérer un accroissement de sa valeur.

Si vous avez apprécié cet article, nous vous invitons à consulter nos autres guides sur l’Ethereum. Ceux-ci sont structurés selon un thème bien précis et vous informerons en long et en large sur le sujet choisi.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *