Comme Satoshi, le mineur Poolin grave un message dans la blockchain

L’euphorie est à son comble dans le rang des défenseurs du Bitcoin. Dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 juin, le Congrès du Salvador a validé la proposition du président Nayib Bukele de faire de la cryptomonnaie une monnaie légale. Pendant que les utilisateurs du Bitcoin savouraient cette belle victoire, le mineur Poolin s’activait autrement pour rendre la nouvelle éternelle.

Block chain Text

L’assemblée approuve la loi sur le Bitcoin

62 voix pour sur 80 ! C’est le décompte qui ressort du vote fait par les députés du Salvador dans la nuit de mardi au mercredi à propos de la proposition du président Nayib Bukele. D’après ce dernier, le Bitcoin permettrait aux Salvadoriens de la diaspora d’envoyer facilement de l’argent chez eux. Il a aussi déclaré que la cryptomonnaie contribuerait à l’accroissement des investissements et au développement de l’Amérique centrale.

Le Salvador devient ainsi le premier État au monde à donner un caractère légal à la cryptomonnaie. Et alors que le monde applaudissait la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux, notamment Twitter, le mineur Poolin a procédé autrement. Il a gravé la nouvelle sur la blockchain.

En effet, d’après les données du service d’exploration de blochckain Blockchair, le bloc 686 938 comporte le message suivant : « Assamblea aprueba la ley bitcoin » (l’assemblée approuve la loi sur le Bitcoin). Cette phrase se retrouve d’ailleurs à la première page du quotidien salvadorien Diario El Salvador du mercredi 9 juin.

Poolin, le troisième plus grand pool minier de Bitcoin au monde, a décidé de rendre hommage au Salvador en rendant la nouvelle immortelle. Il était en charge du minage du bloc de transaction sur lequel on a retrouvé le message.

Sur les pas du papa du Bitcoin

Après l’annonce de l’adoption du Bitcoin comme monnaie légale par l’Assemblée législative du Salvador, de nombreuses personnalités politiques partisanes de la cryptomonnaie ont montré leur enthousiasme. Par exemple, M. Chris Burnsike a publié sur Twitter que le mouvement amorcé par le Salvador pourrait être un moyen pour les États de l’Amérique latine de se passer du dollar et de réduire la dette vis-à-vis des autres pays.

Pour le moment, il est difficile de dire si les autres pays suivront le mouvement. Quoi qu’il en soit, que le mouvement devienne général ou non, la commémoration par Poolin de la légalisation du Bitcoin rappelle un acte de Satoshi Nakamoto, le créateur de cette cryptomonnaie.

Dix ans plus tôt, Satoshi a gravé la première page du Times du 3 janvier 2009 sur le bloc de genèse de la blockchain avec le message : « Le conseiller est à un rendez-vous avec le deuxième sauvetage de la banque ».

Profitons-en pour rappeler que lorsque le bloc 666 666 est apparu, le mineur qui l’avait eu avait pris soin d’y graver, lui aussi, un message tiré de la Bible. « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien – Romains 12 : 21 ».

Le Salvador, le premier pays au monde à rendre la cryptomonnaie légale, entre en grande pompe dans l’histoire. Non seulement il fait la une de l’actualité, mais en plus, son nom est gravé à jamais dans la blockchain. Quel pays l’y rejoindra ? Wait and see !

Plus d’actions

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *