Casper Labs, le Petit projet dans l’Ombre d’Ethereum va décoller !

Casper Labs est peu connu au milieu de projets les plus médiatiques. Pourtant, c’est un acteur central dans l’histoire de la proof of stake (preuve d’enjeu) et de la transformation d’Ethereum. Longtemps en phase de développement, sa blockchain est maintenant opérationnelle. Et elle peut entrer dans le monde de la DeFi pour devenir une solution d’entreprise à grande échelle.

 

  • Montée du volume et du déploiement des smart contracts
  • Retour sur l’histoire de Casper
  • Analyse du cours de la monnaie native (CSPR)
  • Lancement des premiers projets sur la blockchain

Des mouvements en profondeur sur CASPER

À première vue, il est difficile de se dire que la blockchain CASPER peut très vite entrer dans le top 100 des cryptomonnaies. Surtout comparée à des projets comme Velas, Nervos Network ou Conflux. Pourtant, ces derniers sont dans des capitalisations du même ordre de grandeur. Casper fait peu parler d’elle, même si elle a des atouts similaires en termes de scalabilité.

1xbit

Mais ces derniers ne suffisent pas et le cours du CASPER parait presque monotone. En fait, le déploiement quasi constant des blockchains et de leur éco-système depuis cet été a rendu CASPER fantomatique pour la cryptosphère. L’équipe de Casper Labs elle-même est consciente des changements à effectuer au niveau marketing. D’ailleurs, la distribution de NFT pour ses 50000 premiers supporters est un premier pas dans cette nouvelle stratégie. Malgré cela, le déploiement massif de smart contracts depuis quelques jours montre que les investisseurs et les premiers projets commencent déjà à s’y positionner.

Du protocole Ethereum à l’ICO sur Conlist

Casper n’était pas destinée à être une blockchain de première couche ( layer 1 ). A l’inverse d’Ethereum ou la Binance Smart Chain. En fait, Casper Labs avait commencé à élaborer un protocole pour implémenter la proof of stake sur Ethereum. C’était le protocole Casper. Or, bien que deux premières versions du protocole aient été intégrées à Ethereum, le projet final a pris de plus en plus de retard. Et Casper Labs a décidé de construire sa propre blockchain, entièrement construite sur la proof of stake. Elle se veut aussi une blockchain modulaire. C’est à dire évolutive, puisque chacun de ses composants pourra être modifié sans avoir à transformer l’ensemble du code. Cette modularité a pour but d’éviter les hardforks. C’est dernier avaient souvent lieu dans l’évolution des premières blockchains. Comme par exemple pour la scission entre le Bitcoin et le Bitcoin Cash en 2017 au moment d’une mise à jour.

Casper a lancé sa monnaie native en mars dernier par une ICO sur Coinlist. Cette dernière a remporté un vif succès et s’est voulue dans un premier temps comme une véritable solution d’entreprise. Et ce pour deux raisons ! Elle permet de paramétrer la confidentialité des transactions et de réserver à l’avance des transactions. Cela permet de prévoir les frais qui seront prélevés et donc de les intégrer facilement à un budget.

 

Analyse du cours du CASPER (CSPR)

Une vue d’ensemble du cours est peu éclairante. Juste après le listing, certains des investisseurs qui s’étaient positionnés lors de l’ICO ont pris leur gain, ce qui a fait chuter le cours. Le prix du CASPER est ainsi passé de 1,3 à 0,059 dollars. Malgré la hausse régulière des cours de beaucoup de cryptomonnaies depuis la fin de l’été, le prix du CASPER n’est remonté qu’à 0,15 dollars. Pourtant, cela risque de changer dans les prochaines semaines si évidemment le cours du Bitcoin ne chute pas.

En effet, depuis plusieurs semaines, on assiste à une montée régulière du volume d’échange de cette monnaie, l’augmentation de 77 % aujourd’hui n’ayant rien d’exceptionnelle.

Cours du CASPR/USD depuis mars 2021 sur Coinmarketcap

De plus, sur une période plus courte, on peut voir une vraie montée du cours avec un passage de 0,12 à 0,17 dollars pendant la journée du 15 novembre. Cette cassure est d’autant plus importante qu’elle précède les véritables changements qui vont apparaître sur la blockchain.

Les premières pierres de l’éco-système

Plusieurs fois retardé, le lancement de l’échange décentralisé WISE aura lieu dans quelques jours. Il permettra d’amener de la liquidité sur la blockchain et sera suivi par celui du premier Launchpad, CasperPad. L’explorer de la blockchain donne peu d’indication. Cependant, l’augmentation des smart contracts indiquent qu’un certain nombre de token ont dû être créés pour pouvoir être échangeables. Et ce, dès l’ouverture de WISE. Ou de ses concurrents probables puisque un autre nom, PICASWAP, circule déjà dans les groupes de discussion de la communauté CASPER.

De plus, le dernier Hackaton proposé par Casper Labs a suscité la production de plus de deux cents projet. Dont un certain nombre de séries de NFT. Avec bien sûr des CASPER PUNKS puisque depuis leur succès sur Ethereum, leur déclinaison se fait sur toutes les blockchains. Cette nouvelle tonalité indique que la DeFi sera belle et bien présente dans l’avenir de CASPER. Le choix de Rust comme langage de programmation des smart contracts peut paraître une limitation pour exporter les projets déjà construits sur Ethereum. Mais les prochaines mises à jours intégreront une transpiler qui compilera les smart contracts de n’importe quel langage pour qu’ils puissent être lus en Rust. Cela lui donnera un atout important pour s’installer dans la finance décentralisée.

Compagnon de route de Ethereum, Casper Labs a pris avec lui son innovation pour construire une blockchain qui arrive à maturité. Loin de la hype, elle a ainsi pris le temps de construire des projets solides et leur lancement public dans les prochaines semaines sera surement l’occasion d’une montée du cours et il peut être intéressant de profiter de ces derniers instants de calme.

 

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *