Cardano aussi veut profiter de la folie des NFT

Malgré ses critiques à l’égard du business des NFT, le patron de Cardano espère bien développer les usages de la blockchain dans ce secteur. Des discussions sont ainsi engagées avec des marketplaces NFT.

Charles Hoskinson ne fait pas mystère de tout le mal qu’il pense d’Ethereum et des projets que la blockchain rivale héberge. Ainsi, estime-t-il, celle-ci se caractérise par « des frais de transaction de 100 dollars, du yield farming, de la DeFi inutile, des NFT vendus des millions, mais inutiles et sans intérêt. »

Ces NFT sans grand intérêt, Cardano espérerait bien néanmoins les attirer. C’est ce que confie sur Twitter son fondateur. Une contradiction ? A chacun d’en juger. Hoskinson fait savoir, quoi qu’il en soit, que des discussions ont été entamées avec des marketplaces NFT.

Les NFT sur Cardano : et « pourquoi pas ? »

Ces tokens non-fongibles connaissent actuellement une véritable flambée. Certaines sociétés s’en sont déjà fait une spécialité, et ce même avant la NFT mania du moment. C’est le cas notamment de Dapper Labs avec la blockchain flow.

Son succès donne visiblement des idées à Cardano. Les marchés des NFT sont « devenus une très grosse affaire. Allez comprendre », commente laconiquement Charles Hoskinson. Pourquoi donc ne pas en tirer profit également ?

Toutefois, la majorité de ces services et applications reposant sur la monétisation des NFT réside aujourd’hui sur Ethereum. Rivalité ou simple opportunisme, la blockchain concurrente entend donc séduire ces acteurs.

Appels du pied aux principales marketplaces NFT

Selon Hoskinson, ceux-ci seraient enclins à migrer. Il a donc pris contact avec plusieurs des 10 principales marketplaces dans l’espoir de négocier leur adoption de Cardano. Le dirigeant affiche son pragmatisme.

« Il est simple de cloner ces protocoles ; il est facile de s’associer à eux. Rien que pour les NFT, nous avons approché plusieurs des dix premières places de marché et déjà entamé des discussions pour les porter sur Cardano. Parce que – pourquoi pas ? », déclare-t-il.

L’équipe planche donc à des adaptations de la blockchain afin de pouvoir délivrer à ces marketplaces les capacités de mise à l’échelle dont elles ont besoin. Pas question néanmoins de se cantonner aux NFT.

Le dirigeant promet des évolutions comparables pour répondre aux besoins d’autres protocoles, et notamment les DEX, les exchanges décentralisés. Là encore, Cardano part en quête de protocoles majoritairement présents sur Ethereum.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *