Bitcoin : Stronghold Digital Mining lève 105 millions $ pour le recyclage de déchets en crypto

Stronghold Digital Mining vient de lever environ 105 millions de dollar dans deux placements privés à titre de participation. Très connue pour son respect de l’environnement, cette société basée en Pennsylvanie veut mettre en avant son modèle d’exploitation minière durable de bitcoin (BTC).

D’une pierre deux coups

105 millions USD : c’est le total des deux levées de fonds de capital-investissement effectuées récemment par Stronghold Digital Mining. Cette annonce vient avec la présentation de ScrubgrassGeneration Plant, sa première centrale électrique basée à Venango, où des déchets de charbon sont convertis en énergie capable d’extraire du bitcoin et d’autres crypto monnaies. Stronghold pense recycler des résidus de charbon délaissés par des exploitations minières des 19e et 20e siècles. Grâce à son processus de production, les étendues de terres dévastées par le drainage des mines acides de charbon résiduel (AMD) pourront faire l’objet d’une réhabilitation. Une réduction de l’impact environnemental des cryptos en perspective, pourrait-on dire. Le déversement d’AMD dans les cours d’eau représente une forte menace pour le milieu aquatique. Stronghold, après avoir extrait ce pollueur d’eau, fera don des terres restaurées à la communauté locale.

Un vent nouveau souffle sur l’univers de la cryptomonnaie

Bill Spence, coprésident de cette société pennsylvanienne, soutient la destruction de 200 tonnes de charbon résiduel pour chaque BTC extrait. Cela deviendra possible en recourant aux techniques d’extraction de crypto monnaies modernes, plus clémentes vis-à-vis de l’environnement. S’en suivra le développement d’un partenariat avec les autorités environnementales locales, favorisant la récupération d’environ 1000 acres de terres. Spence accuse les derniers incendies de déchets de charbon survenus en Pennsylvanie, son état natal. Voilà pourquoi ce projet d’extraction lui tient à cœur. Car en plus d’éliminer 98% des émissions de mercure, de SO2 et de NOx, le processus de production Stronghold crée des cendres volantes et, de surcroît, de l’engrais. Cette démarche lui permettrait de constituer un ensemble de 28 000 mineurs de crypto monnaies opérationnelles d’ici un an. Pour le moment, elle est en pourparlers pour l’acquisition d’installations pouvant générer plus de 200 mégawatts d’électricité. Le projet de StrongholdDigital Mining arrive à point nommé dans une situation où la communauté Bitcoin se soucie de plus en plus de l’environnement. ElonMusk n’était-il pas revenu sur ses décisions d’accepter les paiements en BTC du fait que l’exploitation minière coûterait très cher à la nature ?

 Les bonnes nouvelles continuent d’affluer dans le monde des crypto monnaies ces derniers temps. En effet, Tesla promet de réviser sa position concernant le bitcoin avec plus d’efforts écologiques dans le secteur minier.

Plus d’actions

Internautes amateurs, néophytes ou confirmés, c’est avec grand plaisir que je vous livre au quotidien les secrets du monde de la cryptomonnaie.
Mon rôle ? Rendre ce domaine clair et limpide tout en vous livrant les dernières infos croustillantes pour vous permettre d’y investir en connaissance de cause et avec le moins de risque possible.
Ce ne sera pas un long fleuve tranquille mais ce n’est pas grave, c’est la vie !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *