Bitcoin – Le CIO de BlackRock se “tâte”

Rick Rieder, le CIO de BlackRock, a confié à CNBC que le plus grand fonds d’investissement au monde se tâtait à propos du bitcoin. Rieder a refusé de donner des chiffres mais ses propos suggèrent fortement que le mastodonte aux 7000 milliards en gestion pourrait bientôt s’engouffrer dans la brèche ouverte par Elon Musk.

1 % de 7000 milliards ?

Après une conversation à propos de la hausse des taux d’emprunts américains et leur impact sur les marchés boursiers, le journaliste de CNBC a demandé à Rieder s’il envisageait de placer 1 % des fonds de BlackRock dans le bitcoin.

Celui qui disait déjà en novembre que le bitcoin « pourrait en grande partie remplacer l’or » n’a pas changé d’avis :

« Aujourd’hui, la volatilité du bitcoin est extraordinaire. Mais qu’importe, les gens recherchent une réserve de valeur qui leur permettra de ne pas subir l’inflation dans un contexte d’endettement grandissant. Donc oui, nous nous tâtons à entrer sur le bitcoin. Je ne mettrai pas un chiffre ou un pourcentage sur la part que devrait représenter le bitcoin dans un portefeuille (cela dépend de l’allure du reste de votre portefeuille). »

Rick Rieder, CIO BlackRock, 18 février 2020

Le CIO (Chief Investment Officer) a poursuivi en notant que l’évolution récente des réglementations pousse un certain nombre de personnes à penser que le bitcoin devrait faire partie de leur portefeuille.

L’intéressé a toutefois botté en touche quant à savoir ce que BlackRock recommandait vis-à-vis du bitcoin, avant de lâcher que « dans ce contexte de taux bas, il fait sens de se diversifier dans d’autres actifs comme la crypto ».

Quelle sera la stratégie de BlackRock vis-à-vis du bitcoin ?

La presse financière s’est fait écho en janvier de l’intérêt de BlackRock pour les futures adossés au bitcoin. La firme l’a en effet signifié officiellement à la SEC (Securities and Exchange Commission).

Le bitcoin avait alors très mal réagi car les initiés savent que les Futures sont des « armes financières de destruction massive » au service des plus grosses poches de l’oligarchie. JP Morgan a récemment été condamné à une amende record (920 millions $) pour avoir manipulé les marchés de l’argent et de l’or pendant une décennie. Une décennie !

Et tout cela avec la complicité tacite des banques centrales qui, même si elles gardent précieusement d’immenses réserves d’or, n’aiment pas voir le métal jaune s’apprécier. En effet, la relique barbare est le canari dans la mine de monnaies. Elle est une jauge de l’inflation ambiante que les puissants essaient de nous cacher…

Le gouverneur de la FED James Bullard ayant récemment adoubé le bitcoin comme « un rival de l’or », nous sommes en droit de nous poser des questions. Est-ce que BlackRock se tâte à vendre, ou bien acheter le bitcoin ?…

Les dernières déclarations de Rieder semblent plaider pour la seconde option. En attendant, voici le positionnement des hedgeFunds sur les Futures du CME :

CME fuTURES BITCOIN
Les hedgefunds sont positionnés en majorité à la baisse sur les Futures adossés au Bitcoin
Plus d’actions

Journaliste / Bitcoin, géopolitique, économie, énergie, climat

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *