Bitcoin en Afrique du Sud: les autorités ne lâchent rien

Le FSCA (Financial Sector Conduct Authority) n’en a pas fini avec les cryptos. Au niveau où nous en sommes, nous pouvons dire que le fait pour le régulateur Sud-Africain de s’attaquer aux cryptomonnaies est rentré dans les usages quotidiens. Dans la soirée d’hier, il a une fois de plus émis une mise en garde sur les investissements liés aux cryptomonnaies.

FSCA

Les fonds de retraite sous le viseur du FSCA

Le FSCA a, dans un premier temps, assuré être inquiet du volume croissant de pertes d’argent liées aux cryptomonnaies au cours de ces trois derniers mois. Il a ensuite poursuivi en répétant un chant devenu habituel pour les utilisateurs des cryptos en Afrique du Sud :

“Les investissements liés aux crypto-monnaies ne sont pas réglementés par l’Autorité ou tout autre organisme en Afrique du Sud. Par conséquent, si quelque chose se passe mal, il est peu probable que vous récupériez votre argent”. – FSCA

Cette fois, le régulateur est allé plus loin, élargissant son avertissement à des acteurs jamais cités auparavant. En effet, le FSCA exhorte les fonds de retraite à ne pas s’exposer aux cryptomonnaies tant qu’une réglementation “protégeant les investisseurs” n’aura pas été adoptée.

“Le FSCA décourage actuellement de tels investissements par les fonds de retraite jusqu’à ce que la réglementation soit finalisée pour protéger les investisseurs”.

La peur gagne les acteurs crypto

La crainte d’une réglementation moins favorable aux prestataires de services cryptos a atteint son pic en Afrique du sud. Dernièrement, nous vous expliquions pourquoi les startups crypto déplacent leur siège du pays.

En effet, comme annoncé dans le communiqué, une loi spécifique à l’encadrement des cryptomonnaies serait dans les tiroirs du FSCA.

“Le FSCA s’efforce de trouver des mesures pour réglementer certains aspects et acteurs de l’espace cryptographique. Ces mesures seront mises en place au cours des prochains mois et nous travaillons avec d’autres membres du groupe de travail intergouvernemental sur les FinTechs (IFWG) pour mieux comprendre et réglementer les crypto-actifs en Afrique du Sud”.

Le FSCA assure qu’il y aura un cadre qui va encadrer l’espace crypto dans quelques mois. Que faut-il attendre des dispositions qu’il y aura dedans? Il est encore tôt pour le savoir. Cependant, les sorties médiatiques répetées par le régulateur au cours de ces dernières semaines présagent un nuage noir pour les acteurs/utilisateurs des cryptomonnaies. 

Plus d’actions

Salut, c’est Gloire. En 2014 j’ai entendu parler de bitcoin à la télé avant de m’intéresser du sujet fin 2017. Depuis, chaque jour j’apprends à le comprendre tout en partageant mes petites découvertes avec la communauté.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *