Bitcoin « chouchou » des investisseurs institutionnels, révèle cette étude de Fidelity

L’appétit des investisseurs institutionnels pour le Bitcoin ne cesse d’augmenter à en croire la dernière étude de Fidelity intitulée « THE INSTITUTIONAL INVESTOR DIGITAL ASSETS STUDY ». 52% des répondants ont déclaré qu’ils détenaient une position dans le bitcoin ou une autre actif numérique.

Pour la plupart de ces investisseurs, les conditions actuelles du marché des cryptomonnaies ont catalysé leur choix d’investir dans cette classe d’actif. Selon le rapport de l’étude, les investisseurs européens ont une vision plus progressiste des actifs numériques que les investisseurs américains quand on compare leurs réponses sur différentes catégories questions de l’enquête. Mais, les asiatiques sont loin devant leurs confrères occidentaux en termes d’acceptation des monnaies numériques. Près de 70% d’entre-eux,  investissent dans les cryptomonnaies.

Cette étude vient de confirmer une tendance globale où les institutionnels de partout à travers le monde commencent sérieusement à se pencher sur la possibilité d’acheter le bitcoin. D’après les résultats d’un sondage mené par l’Association Russe des Traders Forex ( AFD) auprès de 502 investisseurs pour tester leur comportement vis-à-vis des cryptomonnaies, 77% ont répondu que le bitcoin est un meilleur investissement que les autres autres classes d’actifs traditionnels.

La demande pour le bitcoin et les cryptos s’accroît …

Adoption du bitcoin par les investisseurs institutionnels

Le rythme d’adoption des actifs numériques a augmenté à un niveau assez significatif au cours de ces deux dernières années. Le taux d’adoption des cryptomonnaies est passé de 27% à 33% aux États-Unis entre 2020 et 2021. Encore plus grandissante en Europe, l’adoption des cryptos est passée de 45% à 56 au cours de cette même période. En Asie dont les données sont recueillies seulement pour cette année, l’adoption est à 71%.

Les statistiques devraient être encore plus grandes pour les années à venir car les investisseurs expriment beaucoup l’envie de continuer à investir sur les cryptomonnaies. Selon le rapport de Fidelity, l’intention d’achat de biens numérique pour les années à venir se chiffre à 60% du côté des investisseurs américains, 75% chez les européens et 80% du côté des asiatiques. La perception des institutionnels confirme ce désir d’investissement. 70% des 1 100 investisseurs interrogés ont une perception neutre à positive des actifs numériques.

Pour ce qui est du type d’investissement, la tendance est contrastée entre les régions. L’étude nous apprend qu’aux États-Unis, les investisseurs interrogés préfèrent de plus en plus les produits d’investissement aux achats directs d’actifs numériques. Tandis qu’en Europe et en Asie, c’est le constat inverse. Les investisseurs de ces régions préfèrent l’achat direct d’actifs numériques que les placements sur les produits d’investissements.

Le bitcoin est la cryptomonnaie la plus achetée par les investisseurs. 21% des 33% d’investisseurs américains qui détiennent des cryptos possèdent des portefeuilles en BTC. En Asie et en Europe, les portefeuilles d’actifs numériques de ces investisseurs sont constitués respectivement de 45% et 46 de placement en bitcoin. L’ethereum vient après avec 10% de Holders aux États-Unis, 27% en Europe et 22% en Asie. Apres, on a les cryptomonnaies comme Litecoin, XRP, Bitcoin Cash et Binance Coin.

Le rendement comme motif principal d’investissement

43% des répondants disent attirer par le rendement des actifs numériques

Il est important de préciser que dans l’enquête de cette année, près de neuf répondants sur dix ont déclaré qu’ils trouvaient les actifs numériques attrayants (86 %). Tout cet intérêt pour les cryptomonnaies est dû essentiellement à un facteur: la rentabilité de ces produits. 43% des investisseurs se disaient attirer par les cryptomonnaies parce qu’elles ont un fort potentiel de croissance à l’avenir.

L’innovation technologique à la base de ces actifs talonne la rentabilité avec près de 39% des interviewés qui partagent ce sentiment. Sa décorrélation avec d’autres actifs financiers complète le podium avec 37% du total des participants de l’enquête. 

La volatilité : La plus grande barrière à l’entrée!

Il ne fait aucun doute que la volatilité est le plus grand fléau que confronte les actifs numériques. C’est un élément qui rend les investisseurs un peu perplexe à l’idée d’investir dans cette classe d’actifs. Selon les données fournies par l’étude, 54% des répondants trouvent que la volatilité des prix est la plus grande barrière à l’adoption des cryptomonnaies. Après la problématique de volatilité,  l’absence de données fondamentales permettant d’évaluer une valeur appropriée est la seconde épine qui entrave l’attraction du secteur avec 44% des interviewés qui le pensent. 

D’autres éléments dont les détracteurs du bitcoin en parlent assez souvent se retrouvent dans la liste des barrières à l’entrée. Cadre réglementaire, protection contre perte, manipulation de marché sont d’autres facteurs répulsifs qu’ont indexé les 1 100 participants de l’enquête.

En conclusion, le bitcoin et les autres cryptomonnaies sont en phase de devenir une classe normale pour les investisseurs même si le secteur reste doit se résoudre à améliorer quelque petits points négatifs. Mais, quand on sait que les économies modernes ne seront pas épargnées par le fléau de l’inflation et que les cryptomonnaies représentent un bon hedge, l’adoption devrait continuer à augmenter dans les années à venir.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *