Bitcoin (BTC) peut-il vraiment protéger contre l’inflation ?

Bitcoin (BTC) peut-il vraiment protéger contre l'inflation ? 101
Source: Adobe/Tartezy

L’inflation – ou plus exactement, la menace d’inflation – a été très favorable au Bitcoin (BTC) et aux cryptomonnaies. L’engagement de la Federal Reserve Bank (FED) en faveur d’un assouplissement quantitatif “illimité” et l’approbation par le Congrès d’un plan de relance à plusieurs milliards de dollars a permis au Bitcoin de passer de moins de 5 000 USD à plus de 61 000 USD en moins d’un an.

L’ascension du Bitcoin est en grande partie due aux institutions et aux entreprises, qui ont cherché à se protéger contre l’inflation et l’affaiblissement du dollar. La question est la suivante : alors que certains économistes suggèrent que la pandémie pourrait entraîner une véritable inflation (et non une simple menace), comment le prix du Bitcoin sera affecté ?

Les avis sont largement partagés sur la question. Les analystes (principalement issus de la crypto) estiment que Bitcoin deviendra encore plus intéressant comme couverture contre l’inflation dans les mois (et peut-être les années) à venir, tandis que les économistes (principalement en dehors de la crypto) ne considèrent pas la cryptomonnaie comme une véritable couverture.

Des attentes à la hausse

Les avis diffèrent également sur la question du niveau d’inflation pour cette année, en dépit des prévisions haussières de la National Association of Business Economists.

“Le taux de chômage élevé et la forte baisse de l’activité économique ont entraîné une très faible inflation, voire une déflation, au cours de l’année dernière [aux États-Unis]. Tant que la vie ne reprendra pas son cours normal et que les gens ne retourneront pas au travail en toute sécurité, l’inflation restera modérée”, a déclaré l’économiste Claudia Sahm.

Elle estime qu’une lente reprise mondiale exercerait une certaine pression à la baisse sur l’inflation américaine, puisque les prix des biens importés resteraient bas.

D’autre part, le professeur Jon Danielsson de la London School of Economics a suggéré que, même si elle ne se produit pas à court terme, l’inflation surviendra tôt ou tard.

“Avec le parachutage de liquidités par l’administration Biden et l’engagement de maintenir les taux bas pendant un certain temps, en association avec le boom post-COVID, il y a un risque élevé d’inflation à moyen terme”, a-t-il déclaré à Cryptonews.com.

Simon Peters, analyste chez eToro, confirme les attentes à la hausse en matière d’inflation.

“Nous en avons vu un exemple récemment lorsque le taux d’inflation prévu aux États-Unis a augmenté, ce qui a eu pour effet une hausse des rendements obligataires. Cette hausse a été particulièrement prononcée pour les bons sur 10 ans, les investisseurs délaissant les titres à revenu fixe au profit d’actifs qui profitent de conditions d’inflation élevées, comme les actions du secteur énergétique”, a-t-il déclaré à Cryptonews.com.

L’inflation des prix à la consommation aux États-Unis a atteint 1,7 % en février, après avoir été de 1,4 % en janvier et de 1,2 % en octobre. “Avec une inflation qui reste durablement inférieure à cet objectif à long terme, le Comité visera à atteindre une inflation modérément supérieure à 2 % pendant un temps, puis qu’elle reste ancrée en moyenne à 2 % au fil du temps”, a déclaré la Fed en mars dernier. Cependant, de nombreux pays connaissent déjà une inflation beaucoup plus élevée.

Se couvrir ou ne pas se couvrir

Dans les deux cas, les avis sont partagés sur la question de savoir si les investisseurs et les épargnants seront de plus en plus poussés vers Bitcoin si l’inflation s’accélère.

“Des investisseurs individuels et des entreprises se tournent vers Bitcoin comme une couverture potentielle contre la dépréciation du dollar. L’or était autrefois la classe d’actifs par excellence, mais certains diront qu’elle est dépassée, sans la garantie d’une offre finie”, a déclaré Simon Peters.

Selon Peters, ce processus pourrait s’intensifier en cas d’une inflation supérieure à 2 %.

“Il suffit de regarder des pays comme le Venezuela, où l’hyperinflation pousse les individus à adopter Bitcoin et d’autres actifs numériques pour payer les biens et services du quotidien à la place de leur monnaie nationale”, a-t-il ajouté.

Cependant, certains économistes rejettent l’idée qu’il existe un lien entre l’inflation et les investissements en Bitcoin. Les taux d’intérêt bas et le manque d’autres opportunités rentables ont plus d’influence.

“Je ne vois pas pourquoi la peur de l’inflation devrait pousser les gens vers Bitcoin. Le marché boursier offre une couverture naturelle de l’inflation à moindre risque”, a déclaré Jon Danielsson.

Le point de vue de Danielsson va à l’encontre des mouvements du cours de Bitcoin au cours des derniers mois.

“Pour l’instant, la hausse des prix est purement spéculative, et une fois la fièvre passée, nous pourrions facilement voir le Bitcoin chuter et l’inflation en dollars augmenter fortement”, a-t-il ajouté.

Cette hypothèse n’est peut-être pas fausse : si des entreprises telles que MicroStrategy ont invoqué l’inflation comme l’une des raisons d’acheter des bitcoins, il est peu probable que des investisseurs particuliers aient été poussés par la hausse des prix à la consommation (du moins dans les pays où l’inflation est faible).

En parallèle, il n’y a évidemment aucune garantie que Bitcoin continuera à augmenter dans un monde à forte inflation, en particulier s’il est visé par la réglementation.

“Premièrement, nous pourrions assister à une intervention gouvernementale ou réglementaire, rendant plus difficile ou illégale la transaction, la détention ou le minage de bitcoins. Deuxièmement, une faille ou une vulnérabilité dans la blockchain sous-jacente pourrait être exploitée”, a déclaré Simon Peters, qui a ajouté que de tels scénarios ébranleraient la confiance dans Bitcoin.

Lire aussi : Peut-on interdire le Bitcoin ? Que peuvent faire concrètement les gouvernements ?

Une couverture pour l’avenir

Bien que l’engouement actuel autour du Bitcoin soit en grande partie motivé par le profit, la cryptomonnaie peut potentiellement devenir une véritable couverture contre l’inflation à l’avenir.

“Le monde change et les jeunes sont plus ouverts aux technologies ou aux systèmes qui ne sont pas contrôlés par une autorité centrale et embrassent l’idée d’une véritable économie de marché”, a déclaré Simon Peters.

“Au fur et à mesure que Bitcoin gagne en popularité en tant que couverture contre l’inflation, je m’attends à ce que son prix continue à grimper, en particulier si les politiques d’assouplissement quantitatif se poursuivent dans le monde entier”, a-t-il ajouté.

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, utilisez NordVPN

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h” et “Investir dans Bitcoin“.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *