Bitcoin (BTC) – 100K$ toujours en ligne de mire

Le Dollar se tasse

Le dollar Index a cessé de s’apprécier depuis la fin du premier trimestre. L’arrêt de la hausse du taux à 10 ans US et l’annonce par les démocrates de 4 000 milliards $ de nouvelles dépenses budgétaires pèsent sur la monnaie américaine.

Dollar Index

Le dollar a également cessé de s’apprécier face au yuan. Pour rappel, la Chine contrôle le taux de change grâce à sa balance commerciale largement excédentaire vis-à-vis de l’oncle Sam. Ses 1000 milliards de dollars de réserves lui permettent de dicter la parité USD/CNY.

USD/CNY

Rappelons que le dollar s’est déprécié de quasiment 10 % en 2020 face au CNY. À vrai dire, il suffirait que l’empire du milieu laisse sa monnaie s’apprécier de 30 % supplémentaires pour que son PIB soit de facto plus élevé que celui des États-Unis

Gageons que le yuan prendra ce chemin à mesure que l’accent est mis sur sa consommation intérieure plutôt que l’export. D’autant plus que le récent rapprochement avec l’Iran risque fort d’accélérer l’internationalisation du yuan. Cette fragilisation du dollar, allié au risque de confrontation militaire avec l’empire du petrodollar, profite au bitcoin qui est la solution clef en main pour éviter que l’Iran subisse le même sort que l’Irak…

En parlant de confrontation, nous observons des mouvements de troupes en Ukraine ainsi qu’en Crimée… Alors que Kiev fait des appels du pied à l’OTAN (ou l’inverse…), la Russie menace à demi-mot d’envahir d’autres régions. Les tensions sont également montées d’un cran avec l’Iran qui a refusé d’arrêter son enrichissement d’Uranium en échange du dégel d’un milliard de dollars lui appartenant. Biden pousse le monde vers l’instabilité, ce qui est du pain béni pour le bitcoin.

100 000 000 000 000 $

Cela représente près d’un tiers de toute la dette globale (281 000 milliards) et donc de tout l’argent en circulation dans le monde.

« Nous pouvons transformer la menace existentielle du changement climatique en la plus grande opportunité commerciale de notre temps. Les investissements nécessaires sont énormes, atteignant 100 000 milliards de dollars au cours des trois prochaines décennies », a déclaré fin mars l’ancien gouverneur de la banque d’Angleterre et désormais ambassadeur de l’ONU pour le climat.

L’ancien de Goldman Sachs a précisé que cet argent devra provenir du « secteur privé ». Dit autrement, les banques privées vont devoir transformer l’essai en multipliant par dix la dizaine de milliers de milliards déjà imprimés par les grandes banques centrales depuis un an.

Central banks balance sheet since 2008
Evolution du bilan des principales banques centrales (échelle en milliers de milliards)

Cela fait beaucoup d’argent en face d’une production de pétrole en déclin depuis 2018… Injecter de tels tombereaux d’argent alors que nous atteignons les limites de la croissance va inéluctablement se traduire par de l’inflation. Rendez-vous compte qu’en 2020, le PIB américain a reculé de 3.5 % pendant que la dette publique a bondi de 18.5 % !

Même tarif en Europe où l’endettement a explosé pour permettre d’orchestrer un cauchemar hypocondriaque. Nous sombrons dans une véritable dystopie sanitaire et totalitaire à grand renfort de manipulation de masse. Le but étant que de guerre lasse, nous acceptions de mettre le doigt dans l’engrenage de la surveillance de masse avec le pass-sanitaire, premier pas vers de crédit social chinois. Ce n’est pas un hasard si plus de 65 % des mineurs de bitcoin sont Chinois

JP Morgan abaisse son objectif…

D’après Business Insider, le mastodonte financier a révisé son objectif pour BTC/USD à la baisse. De 146 000 $ à 130 000 $, en raison de la baisse de l’or… Ironique pour une banque qui vient d’être condamnée à payer 1 milliard d’amende pour manipulation du prix de l’or à la baisse pendant une décennie

La banque de Jamie Dimon avance que la baisse de l’or a mécaniquement réduit le potentiel haussier du bitcoin puisque ce dernier est appelé à valoir autant que son alter ego métallique. « Le prix du bitcoin doit monter à 130 000 $ pour égaler l’investissement total du secteur privé dans l’or », avance JP Morgan.

On comprend mieux pourquoi la FED considère depuis peu que le bitcoin est un rival de l’or. Il s’agit en réalité d’abaisser le potentiel haussier des deux valeurs refuges. Cette posture est d’autant plus ridicule que ” l’investissement total du secteur privé dans l’or” ne représente pas la réalité. L’objectif est bien différent si l’on compare le bitcoin à tout l’or du monde. Nous sommes plutôt autour de 500 000 $ pour 1 BTC

De ce point de vue, la route est encore longue. Surtout que le Bitcoin devrait remplacer in fine toutes les réserves de change utilisées par les banques centrales pour régler leurs balances commerciales. Ajoutez donc 12 000 milliards de dollars aux 10 000 milliards de dollars d’or, et vous obtenez un objectif de 1 300 000 $. Au minimum, car la planche à billets va continuer à tourner entre temps

Où en est le réseau Bitcoin ?

Nous en sommes à 1000 milliards de dollars avec un transfert journalier équivalent à 12 milliards $. Nous ne quitterons plus le club des 12 zéros à moins que la valeur du bitcoin ne repasse sous 54 500 $.

Ces 1000 milliards sont le résultat d’un taux annuel composé de 196 % sur la dernière décennie. À comparer avec 1.9 % pour l’or, 11.2 % pour le S&P 500, 17 % pour le NASDAQ, 4.6 % pour la dette US de long terme ou encore 64 % pour la bulle TESLA

Par ailleurs, le réseau avance aussi du côté de l’architecture de la seconde couche (second layer). Le Lightning Network, qui permet de réaliser des transactions instantanées et gratuites en dehors de la blockchain, arbore plus de 10 000 nodes (+100 % en un an). La plomberie du système se composent de plus de 45 000 canaux de paiements. Un chiffre amené à grandir de manière exponentielle à mesure que les frais deviendront trop élevés sur la blockchain du bitcoin.

Tout va bien également du côté des mineurs. Les frais d’électricité ne représentent plus qu’un BTC là où il en fallait 10 un an auparavant. En conséquence, les mineurs ont cessé de vendre leurs bitcoins, asséchant un peu plus l’offre sur les exchanges. Et c’est une très bonne nouvelle…

acccumulation nette de bitcoins de la part des mineurs
Source : Glassnode / En vert les périodes durant lesquelles les mineurs ne vendent pas leurs bitcoins

Nous restons haussiers, les 100 000 $ en ligne de mire au cours des prochains mois. #lasereyes

  • Graphique journalier BTC/USD
BTC/USD

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *