Bitcoin Arnaque: C’est quoi? Les sites à éviter!

jetons de OneCoin qu’ils pouvaient convertir en d’autres devises sur OneCoin Exchange, un marché interne.

Vers 2016, de nombreux pays ont commencé à enquêter sur les activités de l’entreprise. Fin 2016, les autorités financières hongroises concluent que OneCoin est un système pyramidal.

BitConnect

BitConnect est une cryptomonnaie mise sur le marché en 2016. Elle se présentait comme une plateforme où les utilisateurs pouvaient investir et échanger des BitConnect Coin contre des Bitcoin tout en gagnant des intérêts. Et plus le Bitcoin prenait de la valeur, plus les intérêts générés par le BitConnect augmentaient.

Tout a commencé en décembre 2017 quand la valeur du BitConnect atteignait 477 dollars. Quelques jours plus tard, le site n’est plus accessible et des milliers d’investisseurs se retrouvent privés de leurs capitaux et des intérêts associés.

Quelques mois plus tard, l’organisation de l’entreprise est qualifiée de système de Ponzi par les avocats des victimes. Les intérêts générés par les intérêts des premiers investisseurs sont payés avec le montant des investissements des suivants.

En septembre 2021, l’un des directeurs de cette plateforme d’arnaqueurs, un certain Glenn Arcaro, plaide coupable et vient confirmer les actes frauduleux du site. La jolie somme concoctée a été confisquée et Glenn Arcaro encourt une peine de 20 ans d’incarcération.

Bitclub Network

Le Bitclub Network est une plateforme qui a été mise sur pied depuis juillet 2014, au Pays-Bas. Le site propose à ses utilisateurs de gagner de l’argent en faisant des investissements dans le minage de Bitcoin. Ils auront, en d’autres termes, à créer des crypto-monnaies à partir d’ordinateurs interconnectés . Ils proposent des niveaux de « minages » différents, qui débutent à partir de 500$; plus vous augmentez de niveau, plus les cryptomonnaies s’accroissent, donc les bénéfices augmentent automatiquement.

Cependant, plusieurs utilisateurs, au bout de deux ans, ont commencé à se plaindre des retards cumulés sur leurs paiements. Bien que, parmi ces commentaires, plusieurs décrivaient le site en des termes élogieux et affirmaient avoir été régulièrement payés par les responsables ; mais, aucune preuve de ces paiements n’a pu être donnée jusqu’à date.

La nouvelle voit officiellement le jour en juillet 2020, lorsque l’une des têtes pensantes de cette plateforme, un certain Silviu Catalin Balaci,a avoué avoir contribué à cette arnaque montée de toute pièce. Le jeune programmeur de 35 ans a collaboré et a affirmé avoir extorqué, avec ses complices, plus de 722 millions de dollars de Bitcoins sur une période de cinq années. Il risque

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *