Binance : Un siège social en Irlande ?

La question se pose maintenant depuis de nombreuses semaines. Dans ses récents communiqués, Binance faisait état de sa volonté de se doter d’un siège social.  Ce que l’entreprise avait toujours refusé de faire jusqu’ici. Le dénouement est peut être à chercher aujourd’hui de l’autre côté de la Manche, en Irlande. 

1xbit

Face aux menaces des régulateurs, Binance affiche publiquement sa volonté de se doter d’un siège social. Une entité qui aurait alors la capacité à discuter avec les régulateurs des pays dans lesquels la plateforme est implantée. Il semblerait que le choix de l’entreprise se soit aujourd’hui arrêté sur l’Irlande. Pour des raisons évidentes de fiscalité.

Un siège social pour traiter avec les régulateurs

La plateforme Binance a toujours revendiqué son côté décentralisé. C’est notamment pour cette raison qu’elle affichait un désintérêt profond pour la mise en place d’un siège social. Alors que les régulateurs de nombreux pays du monde tapent du poing sur la table contre la plateforme, le PDG Changpeng Zhao a semble t’il voulu apaisé les tensions. Et répondre dans le même temps aux volontés de ces régulateurs de pouvoir communiquer avec une entité centrale.

C’est en tout cas l’avis publiquement présenté de régulateurs de pays comme Singapour, l’Italie, l’Afrique du Sud ou encore les Pays Bas. Si Changpeng Zhao souhaite faire de Binance une institution financière pérenne à long terme, il semblerait que l’abandon du modèle décentralisé soit aujourd’hui la seule issue.

Binance : Pourquoi le Choix de l’Irlande ?

Binance : Pourquoi le Choix de l'Irlande ?La motivation première est évidemment fiscale. En Europe, l’Irlande est connue pour proposer un taux d’imposition des sociétés parmi les plus bas. Cet argument a déjà séduit de nombreuses compagnies au rayonnement mondial comme Facebook ou Google qui ont déjà installé leur siège Europe à Dublin, la capitale irlandaise.

Bon à savoir :  La semaine dernière, l’Irlande a annoncé vouloir ratifier un traité de l’OCDE pour lutter contre l’évasion fiscale. Il serait alors question de relever l’imposition sur le bénéfice des sociétés réalisant plus de 750 millions de chiffre d’affaire de 12,5 à 15 %. Ce taux resterait toujours bien plus avantageux que la majorité des pays européens.

Le choix de l’Irlande semble en tous les cas être présenté comme probable par le PDG de l’entreprise Binance. La création récente de trois succursales en Irlande n’ont d’ailleurs fait que grossir la rumeur. Ainsi, depuis septembre, Binance Technologies, Binance Holdings (APAC) ainsi que Binance Service Holdings sont trois entités implantées en Irlande.

Mais la modification du cadre règlementaire et fiscale pourrait également avoir un rôle à jouer. Rappelons que Binance a réalisé pour l’année 2020, un bénéfice compris entre 800 millions et 1 milliard de dollars. L’entreprise d’origine chinoise devrait donc être impactée par le traité de l’OCDE. Quoi qu’il en soit, le relèvement du taux d’imposition de 12,5 à 15 % permettrait quand même à Binance de profiter de conditions plus favorables qu’ailleurs en Europe. En effet, sur le vieux continent l’imposition moyenne des entreprises tourne plutôt autour de 27 %. Par ailleurs, l’Irlande est beaucoup plus souple en matière de taxation des dividendes.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *