Binance réagit à l’annonce de Barclays concernant le blocage des paiements pour les clients UK

La décision de Barclays de cesser de faciliter les paiements des clients britanniques vers la plateforme d’échanges de cryptomonnaies Binance a été critiquée par un porte-parole de Binance.

Coin cryptocurrency binance on night city background and chart.

Vers une interdiction de Binance pour les utilisateurs britanniques ?

Pour Binance le récent décret de la Financial Conduct Authority ne s’applique qu’à Binance Markets Limited, qui est une entité juridique distincte de la principale bourse mondiale qui opère via Binance.com.

Ce qui n’a pas empêché la banque britannique Barclays d’appliquer le décret à l’ensemble de l’activité de la plateforme d’échanges d’actifs numériques et non uniquement à la branche Binance Markets Limited.

Rappelons que ce décret interdit à Binance Markets Limited d’opérer sur le territoire britannique.

Face à cette décision, un porte-parole de Binance a déclaré au site Cointelegraph que la plateforme d’échanges de cryptomonnaie est déçue que ” Barclays ait, semble-t-il, pris des mesures unilatérales sur la base de ce qui semble être une compréhension inexacte des événements“.

Toujours selon ce même porte-parole, “l’avis de la FCA concerne Binance Markets Limited, qui est une société constituée au Royaume-Uni et réglementée par la FCA” précisant que Binance Market Limited est une entité juridique distincte qui n’offre aucun produit ou service via le site Web principal de Binance.

Autrement dit, l’avis de la FCA ne concerne pas les dépôts des utilisateurs sur le site Binance.com.

La plateforme espère pouvoir poursuivre l’échange avec la banque Barclays et ainsi trouver un compromis plus équitable pour ses utilisateurs.

Le porte-parole termine en signalant que ” Nous prenons nos obligations de conformité très au sérieux et nous nous engageons à travailler en collaboration avec les régulateurs pour façonner des politiques qui protègent les consommateurs, encouragent l’innovation et font progresser notre industrie.”

Cependant, le Royaume-Uni n’est pas le seul pays ayant pris des mesures plus strictes pour limiter les opérations sur la plateforme Binance. En effet, les régulateurs financiers du Japon et ceux de l’État canadien de l’Ontario ont mis en place des réglementations plus strictes ciblant les échanges de cryptomonnaies.

Les cryptomonnaies et en particulier les produits boursiers en cryptomonnaies continuent d’inquiéter les États et les institutions. Le caractère très spéculatif de beaucoup de ces actifs numériques n’aide pas à rassurer les autorités. Pour rester accessibles et ne pas être définitivement bloqués, les produits cryptographiques doivent probablement accepter une certaine part de réglementation.

Plus d’actions

Mon intérêt pour les nouvelles technologies m’a téléporté dans l’univers blockchain. Dimension à la fois complexe et tellement vaste que mon cerveau a d’abord réagi en mode “Error 404” frôlant la faille spatio-temporelle avant que j’en comprenne peu à peu les codes.

Le chemin est encore long avant d’obtenir le salut du dieu Crytpo, mais en attendant j’en profite pour partager ma passion avec vous

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *