Bank Of America « se rend compte » du potentiel du Bitcoin !

Le président directeur général de Bank Of America, Tom Montag, a déclaré reconnaître que le Bitcoin était une « réserve de valeur » ! Au-delà de la phrase, l’évolution de Tom Montag et plus globalement des acteurs institutionnels en dit beaucoup sur la place incontournable du Bitcoin de nos jours.

Le regard que porte les acteurs institutionnels financiers sur les cryptos est important à analyser. Il permet notamment de saisir réellement la place qu’occupent les cryptos, et surtout celle qu’elles occuperont dans l’avenir. Dans ce domaine, l’opinion de Tom Montag, et plus globalement de Bank Of America, sur le Bitcoin est très symptomatique…

1xbit

Le Bitcoin, une « réserve de valeur » pour le président directeur général de Bank Of America !

Tom Montag est le président directeur général de Bank Of America. En termes de capitalisation, Bank Of America est la deuxième banque la plus importante aux Etats-Unis. Autant dire que Bank Of America, c’est un acteur qui compte en finance !

« Je me suis rendu compte de son [Bitcoin] rôle en tant que réserve de valeur mondiale. Il est difficile d’apprécier l’importance de cela en tant qu’Américain lorsque vous êtes habitué à utiliser une monnaie stable (dollar). » Tom Montag, président directeur général de Bank Of America

Jeudi 4 novembre 2021, Tom Montag s’est exprimé au cours d’une conférence organisée par la firme crypto Chainalysis. Suite à cet échange, les trois idées suivantes sont particulièrement importantes à retenir :

  • Pour lui, les cryptos comme une classe d’actif complémentaire et non concurrente ;
  • Il se montre dubitatif sur le niveau de collatéralisation des stablecoins ;
  • Il considère le Bitcoin comme une réserve de valeur.

Le changement d’avis de Bank of America sur le Bitcoin au fil du temps !

L’opinion de Tom Montag sur le Bitcoin en tant que réserve de valeur est intéressante puisqu’elle marque une évolution.

« Il est difficile de ne pas insister sur le pouvoir de transformation apporté par la technologie blockchain, les actifs numériques et les milliers d’applications décentralisées qui n’ont pas encore été créées. (…) Nous nous attendons à des changements rapides dans la structure actuelle du marché – de nouveaux cas d’utilisation seront découverts et d’autres seront abandonnés. » Bank Of America

Derrière l’évolution de Tom Montag se trouve en fait le changement de stratégie de toute une banque premium, Bank Of America. Il faut savoir qu’il y a seulement trois ans, son directeur général interdisait à ses traders d’investir l’argent des clients dans les cryptos. Encore mieux, Tom Montag lui-même s’est publiquement moqué du Bitcoin à plusieurs reprises !

En 2021, force est de constater que la banque a changé d’avis ! D’ailleurs, comble de l’ironie, Bank Of America fait actuellement partie de ceux qui ont déposé le plus de brevets (160) dans le domaine de la blockchain !

Comme Bank Of America, beaucoup d’autres acteurs institutionnels ont changé leur fusil d’épaule au sujet des cryptos. D’ailleurs, le New York Times titrait récemment : « Les banques ont essayé de tuer les cryptos et ont raté leur coup. Maintenant, elles l’embrassent (doucement) ». Tout était dit…

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *