AXA accepte le paiement des cotisations en Bitcoin (BTC)

Assurément Bitcoin (BTC) : AXA acceptera les paiements BTC des factures par leurs clients suisses. La compagnie d’assurances avait déjà plongé dans la blockchain en 2017. Elle plonge désormais dans le grand bain des cryptomonnaies.

axa

Une assurance en Bitcoin

AXA devient le premier assureur toutes branches de Suisse permettant à ses clients de payer leurs factures en Bitcoin.

La société d’assurance collabore avec le courtier crypto Bitcoin Suisse. Les paiements BTC seront acceptés pour tous les produits d’AXA, à l’exception de l’assurance-vie compte tenu des obstacles réglementaires.

AXA motive sa décision d’intégrer les cryptos dans ses opérations quotidiennes en invoquant la transformation numérique accélérée de l’économie mondiale durant cette pandémie de coronavirus.

La compagnie avait réalisé en 2019 une étude de marché indiquant qu’un tiers des répondants de 18 à 55 ans détenaient des cryptos ou s’y intéressaient.

Selon la responsable de l’innovation ouverte chez AXA Suisse, Claudia Bienentreu, l’acceptation des paiements BTC est « la réponse d’AXA à la demande croissante de ses clients pour des solutions de paiement alternatives, les nouvelles technologies jouant un rôle toujours plus important. »

AXA a adhéré à une plateforme blockchain pour suivre et enregistré le cycle de vie des véhicules en 2017.

Il finance le Blockchain Challenge de l’Université de Bâle, soutenant la recherche sur l’utilisation des contrats intelligents dans le secteur des assurances.

Pas de Bitcoin dans les bilans

Les clients devront effectuer une transaction en ligne avec un numéro de référence. Le montant dû en francs suisses est converti en Bitcoins, le taux de change indiqué reste valable pendant une période déterminée.

Les clients ne courent aucun risque de change durant cette période et AXA ne facture aucun frais supplémentaire aux clients payant leurs factures en BTC.

AXA ne conservera pas les BTC reçus dans ses bilans. Ils seront transférés dans les wallets de Bitcoin Suisse.

Contrairement à Axa, Bitcoin Suisse facturera aux clients d’AXA une commission de 1,75 % lors du calcul du taux de change.

Les sociétés en Suisse finiront-elles par toutes accepter les paiements en BTC ? Le pays a une position favorable contre les cryptomonnaies, contrairement à la Turquie où la banque centrale vient d’interdire les cryptos. Cette décision de la banque centrale a d’ailleurs fait trembler pour la première fois les 60 000 USD le 16 avril 2021, après son ascension au-dessus des 64 000 USD. AXA rassurera-t-elle les gouvernements, les banques centrales, les autorités de régulation du monde entier, quant à l’intérêt d’intégrer les paiements BTC dans la vie quotidienne des entreprises ?

Plus d’actions

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *