Acheter Bitcoin : les détenteurs de long terme conservent leur BTC

Le Bitcoin enregistrait la plus importante baisse de son histoire. Elle découle d’informations trompeuses et des ventes massives de récents acquéreurs de BTC.

Difficile de le contester. La semaine 21 a été historique pour Bitcoin, mais pour des raisons négatives. Depuis fin 2020, la valeur du BTC avait habitué les investisseurs à des commentaires dithyrambiques. Cette fois, le record est d’une autre nature.

Le marché n’avait pas connu un tel désengagement depuis la liquidation de mars 2020 et les débuts de la pandémie de Covid-19. Résultat : Bitcoin perdait un peu plus de 28.000 dollars en valeur, pour retomber à 31.327 dollars.

Des investisseurs pris dans la panique

Les fondamentaux du Bitcoin restent bien là néanmoins. Pour Glassnode, cette chute est avant tout la conséquence du FUD (peur, incertitude et doute). Des informations erronées ou catastrophistes expliqueraient la panique parmi les investisseurs.

« L’action du prix a été fortement influencée par ce que l’on ne peut décrire que comme un ” FUD-bath “, avec des sujets tirés de tous les chapitres du manuel des critiques du bitcoin », commente Glassnode.

Les conséquences sont lourdes. La valeur en dollars des pertes réalisées sur les BTC atteignait un sommet de 4,53 milliards de dollars le 19 mai. « Ce chiffre est supérieur de plus de 300% aux précédents pics de mars 2020 et de février/avril 2021 et constitue le pic d’une perte hebdomadaire totale réalisée de 14,2 milliards de dollars. »

Toutefois, ces pertes ne concernent pas l’ensemble des détenteurs de Bitcoin. Les premiers touchés sont ainsi les récents acquéreurs de BTC (au cours des 6 derniers mois). Les détenteurs de jetons depuis 1 à 3 ans ont moins subi de pertes.

Le nombre de baleines BTC augmente

La « dépense des pièces de 1 à 3 ans a été nettement moins importante et a diminué en proportion de l’activité totale. Cela suggère que les anciens détenteurs n’ont pas procédé à des ventes de panique ni ne se sont rués vers la sortie. »

De fait, note Decrypt, le nombre de grosses baleines – des portefeuilles contenant 10.000 bitcoins ou plus – augmentait sur la période. Ce chiffre passait de 85 à 90. Conclusion : la baisse du cours du BTC était l’opportunité d’accumuler plus de jetons.

Toutefois, la valeur du Bitcoin doit remonter pour éviter de nouvelles pertes, encore latentes. Glassnode estime qu’environ 9,0% à 9,5% de la capitalisation totale (700 milliards de dollars) sont des pertes non réalisées. Cela équivaut à 65 milliards de dollars.

« Bien qu’il s’agisse d’un événement historique de capitulation, par rapport à la taille du marché, la valeur des positions sous-jacentes sur la chaîne est en fait relativement faible. Nous pouvons comparer cela à des pertes relatives non réalisées de 44 % en mars 2020 et de plus de 114 % en novembre 2018 », souligne néanmoins Glassnode.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *