Accentuation de la pression politique américaine sur le Salvador

Les Etats-Unis accentuent la pression politique sur le Salvador 101
Source: Adobe/Maksym Kapliuk

Les États-Unis semblent accroître la pression sur le Salvador, qui poursuit son projet d’adopter le Bitcoin (BTC) comme monnaie légale aux côtés du dollar américain.

La tension monte entre le président du Salvador, Nayib Bukele, et l’administration américaine de Joe Biden. Victoria Nuland, sous-secrétaire américaine aux affaires politiques, s’est rendue hier chez Bukele pour une série d’entretiens en tête-à-tête.

Selon Reuters, Nuland a exprimé “l’espoir” que le Salvador et le Fonds Monétaire International (FMI) (qui a fait part de son désaccord face au projet d’adoption du Bitcoin par le Salvador) finalisent leur accord “en dépit de la décision spectaculaire du pays de donner cours légal au Bitcoin”. De leur côté, les organes de presse nationaux ont une vision moins optimiste du sommet. Julie Chung, secrétaire d’État adjointe pour l’hémisphère occidental, accompagnait Nuland et a émis des avertissements sur le rapprochement entre le gouvernement Bukele et la Chine avant le sommet.

Pékin a apporté son soutien financier au Salvador, ce qui a suscité l’inquiétude de Washington.

Nuland a également averti le gouvernement Bukele que les Etats-Unis allaient publier dans les prochains jours une liste qui, selon ElSalvador.com, “contiendrait les noms de fonctionnaires salvadoriens soupçonnés de corruption”. Ces fonctionnaires, ajoute le média, “seront sanctionnés par la perte de leurs visas américains pendant au moins trois ans.”

Bukele avait rejeté la liste à l’approche de la réunion, la qualifiant de “politique”.

De plus, Nuland a alerté Bukele sur la préoccupation de Washington concernant le contrôle croissant du gouvernement sur le système judiciaire salvadorien et la liberté de la presse nationale.

Nuland sera probablement consternée d’apprendre que les plaidoyers américains sont tombés dans l’oreille d’un sourd : en effet, selon les médias locaux, des partisans de Bukele ont été nommés juges à la Cour suprême salvadorienne à la veille de sa visite. L’Assemblée Nationale a fait prêter serment à cinq nouveaux magistrats de la Cour suprême, et selon El Salvador.com, l’un d’entre eux serait issu du même groupe d’avocats pro-Bukele qui avait réussi à évincer des magistrats de la Cour constitutionnelle plus tôt cette année.

Les nouveaux magistrats présideront la Cour suprême jusqu’en 2030 – un fait qui, selon les critiques, a donné à Bukele la mainmise sur tous les organes du gouvernement.

Les dissensions entre Washington et le Salvador pourraient bien se poursuivre, aucune des deux parties ne semblant prête à faire marche arrière en l’état actuel des choses.

Pendant ce temps, le gouvernement Bukele poursuit ses projets d’infrastructure, alors qu’il reste environ deux mois avant que le pays n’accueille le BTC comme monnaie légale. Selon La Prensa Gráfica, le ministre des Finances, Alejandro Zelaya, a annoncé les plans du gouvernement visant à déployer deux portefeuilles cryptos et plateformes de paiement émises par l’État. Baptisées Chivo, les versions B2B et B2C sont en cours de développement.

Mis à part la garantie de l’absence de commissions sur les paiements, M. Zelaya n’a pas précisé quels seraient les avantages de l’utilisation de l’application. Il a toutefois déclaré,

“Nous devons rendre le portefeuille B2B attrayant pour les entreprises, sinon personne ne l’utilisera.”

Mais M.Bukele a été critiqué pour le choix du gouvernement d’attribuer directement l’appel d’offres au développeur de l’application, au lieu d’organiser un processus public et transparent. Bukele n’a pas révélé le nom de l’entreprise en question, mais beaucoup s’attendent à ce que la firme américaine Strike soit impliquée d’une manière ou d’une autre.

ElSalavador.com note que cette décision rappelle celle prise par le gouvernement de 2010, lorsqu’un contrat de paiement électronique des transports publics a été attribué au géant latino-américain Sistema Único de Boletos Electrónicos (Subes). Le gouvernement en question était celui du FMLN, très critiqué. Le parti FMLN est depuis tombé en disgrâce, et est devenu l’un des plus petits partis de l’Assemblée nationale. Trois de ses quatre députés ont lancé deux tentatives distinctes pour faire échouer la nouvelle loi.

________

Suivez nos liens d’affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l’application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Si vous voulez en apprendre plus sur le Bitcoin et l’investissement dans les cryptomonnaies, voici deux livres parfaits: “Comprendre Bitcoin en 2h” et “Investir dans Bitcoin“.

Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine”:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:
Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR
Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262
Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg
Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR
Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews
Facebook: https://www.facebook.com/cryptonewsFR
Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

_________

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *