900.000 $ en Bitcoin volés : Apple ne fait pas son travail

Un investisseur est remonté contre Apple, éditeur de l’App Store. Il peut l’être suite à la perte d’un montant en Bitcoin de 900.000 dollars. La cause ? Une application frauduleuse sur la boutique d’applications iOS.

Apple ne manque jamais de vanter les mérites et la sécurité de son écosystème, en particulier en comparaison de la plateforme concurrente, Android de Google. Toutefois, malgré ses mesures de protection, la firme de Cupertino n’est pas infaillible.

Et un utilisateur d’iOS, le système d’exploitation de l’iPhone, en a fait la douloureuse expérience. Ce dernier, qui se présente sous le nom de Phillipe Christodoulou, a en effet été victime d’une application pirate.

17,1 BTC volatilisés dans une fausse appli Trezor

Comme le rapporte le Washington Post, cet investisseur pensait avoir téléchargé l’application mobile Trezor depuis l’App Store d’Apple. Sauf que l’éditeur ne propose en réalité pas d’app pour iOS.

Mais en outre, la firme de Cupertino n’a pas su détecter l’usurpation d’identité et l’escroquerie. La victime a donc téléchargé une application frauduleuse. Problème, il a confié à ce logiciel sa phrase de sécurité.

Le résultat ne s’est pas fait attendre : le vol de 17,1 Bitcoin. Au moment de cette malversation, ce capital en cryptomonnaie avoisinait les 991.000 dollars. Le million pratiquement.

Pour Phillipe Christodoulou, la pilule ne passe pas, d’autant qu’Apple perçoit des commissions de 15 à 30% sur chacune des transactions réalisées sur l’App Store. A ce prix, la firme pourrait assurer une meilleure sécurité, dénonce-t-il.

Apple et Google trop lents à réagir

L’investisseur crypto est donc particulièrement remonté contre le géant américain de la téléphonie mobile. « Ils ont trahi la confiance que j’avais en eux. Apple ne mérite pas de s’en tirer ainsi », tempête-t-il.

Une plainte a été déposée auprès du FBI. Quant à la fausse application, elle a finalement été retirée de l’App Store après qu’Apple ait été notifié par Trezor. Ce n’était toutefois pas la première fois. Celle-ci était réapparue après plusieurs suppressions. La preuve qu’une faille demeure dans le contrôle exercé par la marque à la pomme.

Fausses applications de trading et wallets frauduleux ne sont pas une nouveauté non plus sur l’App Store. Trezor mène d’ailleurs des actions contre ces applis depuis des années. Et l’éditeur regrette à ce titre le manque de réactivité d’Apple, mais aussi de Google. La suppression prend en effet plusieurs jours, laissant le temps aux pirates d’abuser des victimes.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *