38178 Ethereum (ETH) perdus ?! StakeHound porte plainte contre Fireblocks

La société de staking StakeHound accuse la startup de garde de cryptomonnaies Fireblocks d’avoir perdu des clés privées pour un montant total de 75 millions de dollars en Ethereum (ETH).

StakeHound, Fireblocks, qui a perdu les clés ?

Le conflit repose sur la disparition de clés privées pour une valeur de 38178 ETH. Cette perte représente plus de 76,3 millions de dollars selon le cours actuel de l’Ethereum. Avec perte d’une telle somme, chacun des deux partis attribue la responsabilité à l’autre.

Pour StakeHound la faute incombe donc à la société israélienne Fireblocks. Devant le tribunal de Tel-Aviv, la société de staking a mis en cause la négligence de Fireblocks. Il semblerait que les documents judiciaires indiquent qu’un employé de Fireblocks n’aurait pas réussi à sauvegarder les clés. Ces dernières auraient ensuite été supprimées. Les documents préciseraient également que l’employé œuvre dans un “environnement de travail inapproprié”.

Dans un article de blog StakeHound inique que : “une série d’erreurs de Fireblocks a causé la perte de 2 clés faisant partie de la signature de seuil 3 sur 4 pour les fragments qui forment la clé de retrait. Fireblocks (1) n’a pas généré ses clés privées dans un environnement de production, (2) n’a pas inclus les clés privées nécessaires pour déchiffrer ses 2 partages de clés dans la sauvegarde, et (3) a perdu les deux clés.”

Pour Fireblocks la faute incombe à StakeHound. L’entreprise de garde de cryptomonnaies affirme qu’elle n’a jamais été en charge des clés. Via un article de blog, la société indique que le projet élaboré avec StakeHound est une demande ponctuelle. Son rôle était alors de fournir des ressources à StakeHond afin que cette dernière puisse construire sa bibliothèque open source. Selon elle, le projet était développé en dehors de sa plateforme.

Toutefois, Fireblocks précise qu’elle a accepté de stocker temporairement des partages de clés BLS. Cependant, comme elle ne prend pas en charge BLS, les procédures de sauvegarde habituellement utilisées sur la plateforme Fireblocks ne s’appliquaient pas. Les clés de StakeHound seraient donc restées sur un stockage temporaire, puis la sauvegarde aurait échoué quelques mois après.

De plus, Fireblocks affirme également avoir exhorté StakeHound de sauvegarder les clés chez un fournisseur tiers, ce que n’aurait pas fait la société de staking.

Pour le moment, il est trop tôt pour savoir qui est réellement fautif dans cette affaire de clés privées perdues. C’est au tribunal de Tel-Aviv de discerner les responsabilités de FireBlocks et de StakeHound. En attendant, Fireblocks essaie toujours de récupérer l’ETH disparu.

Plus d’actions

Mon intérêt pour les nouvelles technologies m’a téléporté dans l’univers blockchain. Dimension à la fois complexe et tellement vaste que mon cerveau a d’abord réagi en mode “Error 404” frôlant la faille spatio-temporelle avant que j’en comprenne peu à peu les codes.

Le chemin est encore long avant d’obtenir le salut du dieu Crytpo, mais en attendant j’en profite pour partager ma passion avec vous

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d’investissement.

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *